Hausse du prix des consul­ta­tions

Dossier Familial - - L’ACTU SANTÉ-SOCIAL -

À comp­ter du 1e no­vembre 2017, cer­taines consul­ta­tions chez le gé­né­ra­liste ou le spé­cia­liste coû­te­ront plus cher.

46 eu­ros pour les consul­ta­tions dites « com­plexes ».

Sont concer­nés, par exemple, le sui­vi et la co­or­di­na­tion de la prise en charge des en­fants de 3 à 12 ans obèses ou en risque avé­ré d’obé­si­té (deux consul­ta­tions par an au maxi­mum), la contra­cep­tion et la pré­ven­tion des ma­la­dies sexuel­le­ment trans­mis­sibles au­près des jeunes filles de 15 à 18 ans (une consul­ta­tion par an). Ces consul­ta­tions com­plexes se­ront va­lo­ri­sées de 16 eu­ros pour une quin­zaine de prises en charge dont : troubles graves du com­por­te­ment ali­men­taire, asthme, po­ly­ar­thrite rhu­ma­toïde, sé­quelles lourdes d’ac­ci­dent vas­cu­laire cé­ré­bral.

60 eu­ros pour les consul­ta­tions dites « très com­plexes » (au lieu de 25 eu­ros chez un gé­né­ra­liste ou 46 eu­ros chez un spé­cia­liste de sec­teur 1), concer­nant, entre autres, l’an­nonce d’un can­cer chez un pa­tient, les mal­for­ma­tions foe­tales chez le gy­né­co­logue ou les ma­la­dies au­to-im­munes chez le der­ma­to­logue ou le rhu­ma­to­logue, par exemple.

70 eu­ros pour les vi­sites longues à do­mi­cile

(au lieu de 56 eu­ros) por­tant – par­mi d’autres – sur les ma­la­dies neu­ro­dé­gé­né­ra­tives (Alz­hei­mer, Par­kin­son, etc.), dans la li­mite de trois consul­ta­tions par an (au lieu d’une par an). Dé­ci­sion du 21 juin 2017 (J.O. du 12 sep­tembre)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.