SANS PLA­FOND PEU AT­TRAC­TIFS

Dossier Familial - - DOSSIER -

En plus des pro­duits ré­gle­men­tés, les banques pro­posent des li­vrets ban­caires dont les in­té­rêts sont sou­mis à l’im­pôt et le taux fixé li­bre­ment. Leur prin­ci­pal atout : l’ab­sence de pla­fon­ne­ment. Vous pou­vez y in­ves­tir la somme de votre choix, y com­pris plu­sieurs di­zaines ou cen­taines de mil­liers d’eu­ros en at­tente d’un in­ves­tis­se­ment, re­çus par exemple après un hé­ri­tage, une do­na­tion ou la vente d’un bien im­mo­bi­lier. Mal­heu­reu­se­ment, le ni­veau ac­tuel des taux d’in­té­rêt à court terme sur les mar­chés fi­nan­ciers étant très faible, la ré­mu­né­ra­tion des li­vrets ban­caires reste peu at­trac­tive, soit entre 0,1 et 0,3 % avant im­pôts, dans la plu­part des cas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.