LES NOU­VEAU­TÉS

Dossier Familial - - DOSSIER -

LES RE­CETTES NETTES DE L’ÉTAT Im­pôt sur le re­ve­nu TVA

mil­liards d’eu­ros

Taxe in­té­rieure de consom­ma­tion sur les pro­duits éner­gé­tiques Im­pôt sur les so­cié­tés Autres contri­bu­tions fis­cales CRÉA­TION DU DIS­PO­SI­TIF LOUER ABOR­DABLE POUR LES RE­VE­NUS FONCIERS

De­puis le 1er jan­vier 2017, le nou­veau dis­po­si­tif Louer abor­dable, éga­le­ment ap­pe­lé Cosse, du nom de l’ex-mi­nistre du Lo­ge­ment, per­met aux propriétaires louant un lo­ge­ment à un loyer mo­dé­ré à des mé­nages mo­destes de bé­né­fi­cier d’une dé­duc­tion fis­cale sur leurs re­ve­nus lo­ca­tifs. Compris entre 15 % et 70 %, le taux de dé­duc­tion dé­pend à la fois du mon­tant du loyer (in­ter­mé­diaire, so­cial ou très so­cial) et de la zone géo­gra­phique où est si­tué le lo­ge­ment. Par exemple, un bien lo­ca­li­sé dans un ter­ri­toire mar­qué par un dés­équi­libre im­por­tant entre l’offre et la de­mande de lo­ge­ments (zone A, A bis, B1) donne la pos­si­bi­li­té d’ob­te­nir un abat­te­ment de 30 % s’il est loué à un ni­veau de loyer in­ter­mé­diaire, et de 70 % s’il est loué à un loyer so­cial ou très so­cial. Si le pro­prié­taire donne un man­dat de ges­tion à une agence im­mo­bi­lière so­ciale, la dé­duc­tion at­teint 85 %, quelle que soit la zone géo­gra­phique.

Dans tous les cas, il faut si­gner une conven­tion avec l’agence na­tio­nale pour l’ha­bi­tat (ANAH) entre le 1er jan­vier 2017 et le 31 dé­cembre 2019 et louer au titre de la résidence prin­ci­pale à des per­sonnes per­ce­vant des res­sources mo­destes pen­dant six ans, ou neuf ans en cas de tra­vaux sub­ven­tion­nés par L’ANAH.

DIS­PA­RI­TION DE L’ISF

Le 1er jan­vier 2018, l’im­pôt de so­li­da­ri­té sur la for­tune (ISF) est rem­pla­cé par l’im­pôt sur la for­tune im­mo­bi­lière (IFI). Dé­sor­mais, seul le pa­tri­moine im­mo­bi­lier (résidence prin­ci­pale, se­con­daire, biens lo­ca­tifs et pla­ce­ments col­lec­tifs en im­mo­bi­lier) est taxé. En pra­tique, tous les contri­buables im­po­sables à L’IFI de­vront ins­crire leur pa­tri­moine im­mo­bi­lier, quel que soit son mon­tant, dans la dé­cla­ra­tion en ligne des re­ve­nus au prin­temps pro­chain. Fi­nie, donc, la dé­cla­ra­tion spé­ci­fique D’ISF en cas de pa­tri­moine net taxable su­pé­rieur ou égal à 2 570 000 eu­ros. Ce­pen­dant, L’IFI res­semble à L’ISF : les foyers dont le pa­tri­moine taxable dé­passe 1,3 mil­lion d’eu­ros au 1er jan­vier 2018 en sont re­de­vables, se­lon un ba­rème iden­tique à ce­lui de L’ISF. En outre, l’abat­te­ment de 30 % sur la va­leur de la résidence prin­ci­pale est main­te­nu.

RÉÉVALUATION DU BA­RÈME DE L’IM­PÔT

Le ba­rème de l’im­pôt sur les re­ve­nus de 2017 (à dé­cla­rer en 2018) est re­va­lo­ri­sé de 1 % par rap­port au pré­cé­dent, en fonc­tion de l’aug­men­ta­tion des prix hors ta­bac sur un an.

BA­RÈME 2018 DE L’IM­PÔT SUR LES RE­VE­NUS DE 2017

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.