Une mai­son de re­traite

EN FRANCE, LE TA­RIF MÉ­DIAN D’UNE CHAMBRE SEULE EN EH­PAD S’ÉLÈVE À 1953 EU­ROS PAR MOIS, AVEC DE FORTES DIS­PA­RI­TÉS ENTRE ÉTA­BLIS­SE­MENTS. DÉ­CRYP­TAGE DES DEUX COM­PO­SANTES DU PRIX.

Dossier Familial - - SOMMAIRE - Par Fran­çoise Re­nou

LE FOR­FAIT HÉ­BER­GE­MENT : 47 À 108 EU­ROS PAR JOUR POUR UNE CHAMBRE SEULE *

Au mi­ni­mum, Il re­couvre ces frais : chambre in­di­vi­duelle ou double, ac­cès à une salle de bains, en­tre­tien des lo­caux, chauf­fage et élec­tri­ci­té, ac­cès au ré­seau de té­lé­com­mu­ni­ca­tion, trois re­pas plus un goû­ter et une col­la­tion noc­turne, blan­chis­sage (draps, linge de toi­lette), ani­ma­tion, ges­tion ad­mi­nis­tra­tive… At­ten­tion! Des ser­vices sup­plé­men­taires peuvent être fac­tu­rés (sur­tout dans le privé).

Com­ment est-il cal­cu­lé? Dans les éta­blis­se­ments d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes (Eh­pad) ha­bi­li­tés à l’aide so­ciale, il est fixé par le dé­par­te­ment. Ailleurs, la li­ber­té pré­vaut ; c’est la di­rec­tion de l’eh­pad qui éta­blit le ta­rif. Tou­te­fois, les augmentations an­nuelles sont en­ca­drées par les pou­voirs pu­blics.

Qui paie? Le ré­sident. Il peut bé­né­fi­cier d’aides fi­nan­cières.

LE TA­RIF DÉ­PEN­DANCE : 4,30 À 26 EU­ROS PAR JOUR *

Dans les mai­sons de re­traite mé­di­ca­li­sées, il s’ap­plique pour les actes d’as­sis­tance né­ces­saires à la vie cou­rante (toi­lette, dé­pla­ce­ments…).

Com­ment est-il cal­cu­lé ? Fixé par le dé­par­te­ment, il croît avec le ni­veau de dé­pen­dance du ré­sident, éta­bli se­lon la grille Ag­gir (Gir 1 à 6).

Qui paie ? Le ré­sident. Pour les plus dé­pen­dants (Gir 1 à 4), le coût est com­pen­sé en par­tie par l’al­lo­ca­tion per­son­na­li­sée d’au­to­no­mie (APA, voir en­ca­dré Les aides fi­nan­cières). Ce qui reste à la charge du ré­sident Les dé­penses per­son­nelles : coif­fure, té­lé­phone, té­lé­vi­sion et, le cas échéant, l’en­tre­tien du linge per­son­nel…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.