L’étau se res­serre sur L’EI. Mais…

DSI - - VEILLES STRATÉGIQUES -

Sans sur­prise, les forces de l’état is­la­mique connaissent une suc­ces­sion de dé­faites. D’une part, il a pra­ti­que­ment été éra­di­qué d’irak. La ville d’ha­wi­ja, son der­nier vé­ri­table bas­tion, a ain­si été re­prise par les forces ira­kiennes ap­puyées par la coa­li­tion in­ter­na­tio­nale. La dé­fense de la ville a été as­sez faible, les com­bat­tants de L’EI se ren­dant en masse. Ce der­nier opère ce­pen­dant en­core d’une ma­nière dis­per­sée dans la par­tie ouest de la pro­vince d’al-an­bar – un de ses bas­tions his­to­riques –, où il est ponc­tuel­le­ment ca­pable de s’en prendre aux forces ira­kiennes, jus­qu’à proxi­mi­té de Ra­ma­di. Les opé­ra­tions dans la ré­gion conti­nuent, en par­ti­cu­lier sur la fron­tière avec la Syrie.

D’autre part, L’EI su­bit éga­le­ment des re­vers im­por­tants en Syrie. Les opé­ra­tions contre Ra­q­qa se sont pour­sui­vies à bon train, sous la hou­lette des SDF (une coa­li­tion des Kurdes du YPG et de groupes re­belles sy­riens), lour­de­ment sou­te­nus par la coa­li­tion in­ter­na­tio­nale qui a mul­ti­plié les frappes aériennes. Dé­but oc­tobre, le nombre de com­bat­tants de L’EI en­core pré­sents dans la ville était es­ti­mé à 300 seule­ment et la ca­pi­tale du pro­to-état est tom­bée le 18 oc­tobre. Par ailleurs, les forces sy­riennes ont conti­nué leurs opé­ra­tions contre Tah­rir al­sham et l’ar­mée sy­rienne libre dans la ré­gion de Homs, leur ac­tion per­met­tant de créer deux poches, ce qui fa­ci­li­te­ra à terme la re­prise de l’une, puis de l’autre.

Un char de l’état is­la­mique cap­tu­ré par les forces sy­riennes à Ha­ma, le 3 oc­tobre. (© Xin­hua)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.