HIS­TO­RIQUE

DSI - - SPÉCIFICATIONS [FFG CLASSE DAEGU] -

De­vant ini­tia­le­ment consti­tuer une évo­lu­tion adap­tée à la lutte ASM des fré­gates de classe In­cheon (six FFX-1 en­trées en ser­vice entre 2013 et 2016, voir DSI no 107), les Dae­gu (FFX-2) en sont en réa­li­té re­la­ti­ve­ment éloi­gnées. Leur pro­pul­sion est re­vue – avec une et non plus deux tur­bines à gaz – tan­dis que leur dé­pla­ce­ment est plus im­por­tant de près de 400 t. Elles sont aus­si plus longues de huit mètres. Leurs su­per­struc­tures sont éga­le­ment dif­fé­rentes, plus hautes, et mieux op­ti­mi­sées en­core pour la fur­ti­vi­té ra­dar. Ces dif­fé­rentes évo­lu­tions sont ren­dues né­ces­saires par un ar­me­ment plus im­por­tant. Là où les In­cheon ne dis­posent que de mis­siles an­ti­na­vires en plus de leur ar­tille­rie et de leurs tubes lance-tor­pilles, les Dae­gu re­çoivent 16 tubes de lan­ce­ment ver­ti­caux en plus du ca­non de 127 mm, des mis­siles an­ti­na­vires, du Pha­lanx d’au­to­pro­tec­tion et des tubes lance-tor­pilles. Ces si­los, po­si­tion­nés sur la plage avant, ac­cueillent des mis­siles ASM, de croi­sière, des K-SAAM ou des Cheol­mae-2 an­ti­aé­riens, une fois qu’ils se­ront dis­po­nibles. Le bâ­ti­ment peut tou­jours em­bar­quer un hé­li­co­ptère ASM moyen.

Des RHIB sont éga­le­ment po­si­tion­nés dans des baies in­té­rieures. La suite de cap­teurs est fon­da­men­ta­le­ment sem­blable à celle des In­cheon, no­tam­ment au ni­veau ra­dar. Pra­ti­que­ment, une at­ten­tion par­ti­cu­lière a été por­tée aux sys­tèmes so­nars, avec un SQS-240K po­si­tion­né sous la coque, et une an­tenne re­mor­quée. Les sys­tèmes de leurres sont éga­le­ment étof­fés. La pre­mière uni­té est en­trée en ser­vice opé­ra­tion­nel en fé­vrier 2018 et se­ra sui­vie par sept autres bâ­ti­ments, dont trois sont ac­tuel­le­ment en construc­tion chez DSME et Hyun­dai. La FFX-3 de­vrait consti­tuer une évo­lu­tion des Dae­gu, s’en dif­fé­ren­ciant es­sen­tiel­le­ment par un ra­dar mul­ti­fonc­tion à quatre faces planes, des su­per­struc­tures in­té­gra­le­ment fer­mées et de 8 à 16 tubes K-VLS sup­plé­men­taires. Leur ton­nage de­vrait être proche de ce­lui des Dae­gu.

L’es­sen­tiel de l’ar­me­ment est po­si­tion­né sur la plage avant. (© Igor Gro­chev/shut­ter­stock)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.