QUELS PRO­JETS POUR LA MA­RINE SUD-CO­RÉENNE?

DSI - - SPÉCIFICATIONS [FFG CLASSE DAEGU] - J. H.

Le pro­gramme de fré­gates FFX au­ra été le plus im­por­tant au monde : aux six In­cheon ac­tuel­le­ment en ser­vice, il faut ajou­ter les huit Dae­gu et les six à huit FFX-3 qui en­tre­raient en ser­vice au dé­but des an­nées 2020. Alors qu’il était ini­tia­le­ment ques­tion d’une ap­proche in­té­grée, ce sont fi­na­le­ment deux classes qui entrent en ser­vice, en rem­pla­ce­ment de bâ­ti­ments – les fré­gates de classe Ul­san, mais aus­si les cor­vettes de classe Poahng – sur­tout conçus pour la lutte contre la Co­rée du Nord. Il fau­dra y ajou­ter le dé­ve­lop­pe­ment, à plus long terme, de la Pa­trol Cor­vette Xpe­ri­men­tal. En 2015, il était ques­tion d’un bâ­ti­ment de 86 m et d’en­vi­ron 1 680 t de dé­pla­ce­ment. S’ap­puyant sur les ac­tuelles fré­gates, il se­rait do­té de ca­nons de 76 mm et de 30 mm. Il se­rait en par­ti­cu­lier af­fec­té aux mis­sions ASM et pour­rait em­bar­quer un hé­li­co­ptère. Le nombre d’uni­tés com­man­dées n’est pas en­core connu, mais il faut se sou­ve­nir que Séoul est, his­to­ri­que­ment, une grande uti­li­sa­trice de cor­vettes, 24 Po­hang ayant été ad­mises au ser­vice.

Ces bâ­ti­ments sont en outre com­plé­tés, sur le bas du spectre, par deux classes de pa­trouilleurs. Les Gum­dok­su­ri (PKX-A) sont les plus lourds, avec 570 t. La der­nière des 18 uni­tés, do­tées d’un 76 mm et de quatre SSM-700 an­ti­na­vires, est en­trée en ser­vice en 2018. Les Cham­su­ri-2 (PKX-B) rem­placent les Cham­su­ri-1, dont plus de 100 uni­tés avaient été construites. Les nou­velles uni­tés dé­placent 210 t et sont do­tées d’un 76 mm, mais aus­si d’un « poi­vrier » pour 12 ro­quettes gui­dées Hanw­ha/lig-nex1 de 130 mm. Le gui­dage ter­mi­nal est as­su­ré par un ima­geur IR, une liai­son de don­nées étant main­te­nue avec le bâ­ti­ment lan­ceur. Le sys­tème, ori­gi­nal, per­met d’en­ga­ger si­mul­ta­né­ment trois cibles jus­qu’à 15-20 km de dis­tance, en uti­li­sant alors comme sys­tème de dé­tec­tion prin­ci­pal le ra­dar du bâ­ti­ment. Les PKX-B sont plus spé­ci­fi­que­ment conçus pour la lutte contre les es­saims de pa­trouilleurs et d’em­bar­ca­tions nord-co­réens. La pre­mière uni­té a été li­vrée en oc­tobre 2017 et est aux es­sais. Pour l’ins­tant, huit PKX-B ont été com­man­dés, mais d’autres de­vraient suivre.

Par ailleurs, l’ar­ri­vée des nou­velles fré­gates – no­tam­ment les 14 à 16 FFX-2 et FFX-3 – per­met certes d’ap­por­ter un sur­croît de puis­sance dans les opé­ra­tions lit­to­rales – et en par­ti­cu­lier d’of­frir une cou­ver­ture aé­rienne et de pro­cé­der à des frappes ter­restres, mais éga­le­ment de bé­né­fi­cier de ca­pa­ci­tés su­pé­rieures, utiles dans une lo­gique de pro­jec­tion de forces où Séoul conti­nue de pro­gres­ser. À la com­mande de trois nouveaux KDX-3, classe Se­jong Dae­wang – en plus donc des trois dé­jà en ser­vice – s’ajou­te­ra celle des KDDX (KDX-4), qui en­tre­ront en ser­vice au-de­là de 2025, les six KDX-2 de­vant en­core rester quelques an­nées en ser­vice (ils y étaient en­trés entre 2003 et 2008). La construc­tion du Ma­ra­do, deuxième LHD de la classe Dok­do, se ter­mine, en vue d’une ad­mis­sion en 2020. Les deux bâ­ti­ments pour­raient re­ce­voir des F-35B à terme. De plus, l’in­té­gra­tion de mis­siles de croi­sière Hyun­moo-3c sur les si­los ver­ti­caux K-VLS offre à cette ma­rine une ap­ti­tude à la frappe ter­restre certes d’abord dé­ve­lop­pée pour contrer la Co­rée du Nord, mais éga­le­ment sus­cep­tible de jouer un rôle dans des pro­jec­tions de puis­sance au long cours.

Le Dae­gu au cours de ses pre­miers es­sais. (© D.R.) Le Dae­gu peu avant son lan­ce­ment, mon­trant la po­si­tion du bulbe so­nar SQS-240K, sous la quille. (© DAPA)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.