UNE ARME CAPRICIEUSE

DSI - - SPÉCIFICATIONS [SA80] - E. V.

Le L85A2 est un fu­sil d’as­saut de type bull­pup, sur le­quel la chambre se trouve en ar­rière de la poi­gnée­pis­to­let, contrai­re­ment aux armes de concep­tion tra­di­tion­nelle où elle se trouve en avant de cette der­nière. Ce­la per­met de rac­cour­cir la lon­gueur hors tout à 785 mm tout en conser­vant un ca­non de 518 mm, cor­res­pon­dant à un fu­sil d’as­saut standard. Le fonc­tion­ne­ment des SA80 se fait par em­prunt des gaz avec pis­ton court, sem­blable à L’AR18, sans tou­te­fois ob­te­nir la même fia­bi­li­té. Le ré­gu­la­teur de gaz bé­né­fi­cie d’un ré­glage à trois po­si­tions : l’un pour une uti­li­sa­tion standard, le se­cond pour les en­vi­ron­ne­ments dé­gra­dés et le troi­sième pour le tir de gre­nades à fu­sil. Le sé­lec­teur de tir offre trois po­si­tions : sécurité, coup par coup et ra­fales libres. Toutes les armes de la fa­mille SA80 sont ali­men­tées par char­geur STANAG 4179 de type M-16 en alu­mi­nium, rem­pla­cés de­puis 2011 par des char­geurs en po­ly­mère Mag­pul E-mag. Le corps de l’arme et les pièces in­ternes sont réa­li­sés en acier, tan­dis que le garde-main, la poi­gnée-pis­to­let, l’ap­puie-joue et la plaque de couche sont en ny­lon.

Lel86a2com porte une mo­di­fi­ca­tion au ni­veau de la dé­tente et de la cu­lasse per­met­tant de ti­rer cu­lasse ou­verte, de même qu’une poi­gnée ver­ti­cale sous la crosse. Cette va­riante est do­tée d’un bi­pied, d’un garde-main re­des­si­né et d’un ca­non al­lon­gé à 646 mm, por­tant sa lon­gueur to­tale à 900 mm. Son poids en ordre de com­bat est de 6,58 kg avec un char­geur plein et la lu­nette SUSAT, tan­dis que le L85A2 pèse 4,98 kg dans la même confi­gu­ra­tion. La ca­ra­bine L22A2 me­sure 571 mm de long pour un ca­non de 285 mm et un poids de 3,52 kg. la lu­nettes usat gros­sit quatre fois avec une vi­sée illu­mi­née au tri­tium, mais les com­bat­tants dé­bar­qués et les membres du RAF Re­gi­ment dé­ployées en Afghanistan et en Irak per­ce­vaient une Tri­ji­con ACOG. En 2011, le MOD a en­ta­mé le rem­pla­ce­ment des SUSAT par des lu­nettes ELCAN Spec­te­ros 4x Light­weight Day Sight dans le cadre du pro­gramme Fu­ture In­te­gra­ted Sol­dier Tech­no­lo­gy (FIST). Dans un se­cond temps, les op­tiques à in­ten­si­fi­ca­tion de lu­mière Qiop­tiq CWS x4 et Maxi Kite x6 sont en­trées en do­ta­tion, com­plé­tées par la lu­nette ther­mique FIST Ther­mal Sight.

Toutes les op­tiques du pro­gramme FIST doivent re­ce­voir la vi­sée re­flex Close Quar­ter Bat­tle­sight fa­bri­quée par Shield. Le Light La­ser Mo­dule Mk3, fixé sur le rail Pi­ca­tin­ny, com­plète l’aide à la vi­sée. Le L85A2 peut se voir ad­joindre un lance-gre­nades de 40 mm L123A2 de type AG36, fa­bri­qué par He­ck­ler & Koch, mon­té d’un bloc avec un garde-main spé­ci­fique. La mo­der­ni­sa­tion au ni­veau A2 in­clut un nou­veau le­vier d’ar­me­ment, une cu­lasse et un boî­tier de mé­ca­nisme re­des­si­nés qui ont lar­ge­ment contri­bué à l’amé­lio­ra­tion de la fia­bi­li­té des SA80, avec un taux moyen de 25 200 coups ti­rés entre deux in­ci­dents de tir pour le L85A2 et 12 897 coups pour le L86A2. Les pre­miers exem­plaires de ces nou­velles ver­sions ont été en­ga­gés en Afghanistan en dé­cembre 2001. En 2008, un garde-main avec rails Pi­ca­tin­ny fut in­tro­duit, fa­bri­qué par Da­niel De­fense, ain­si qu’un nou­veau cache-flamme de type vor­tex. Ils sont main­te­nant en do­ta­tion standard sur le L85A3, in­tro­duit en 2018. La ver­sion L22A2, du fait de son ca­non plus court, offre une por­tée de 150 à 200 m, équi­va­lant à celle du MP5 en 9 × 19 mm, mais avec une puis­sance d’ar­rêt et un pou­voir de pé­né­tra­tion bien su­pé­rieurs.

Le SA80A2 do­té d’une lu­nette ELCAN Spec­te­ros 4x et du Close Quar­terBat­tle­sight (CQB), en haut, et le SA80A2 do­té du SUSAT, en bas. (© Crown Co­py­right) L’éjec­tion des douilles se fai­sant à droite, les gau­chers au­ront des dif­fi­cul­tés à s’ap­pro­prier l’arme. (© Crown Co­py­right)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.