In­dus­tries de dé­fense

DSI - - SOMMAIRE -

Kra­tos LES GREM­LINS AUX ES­SAIS

La firme aé­ro­nau­tique amé­ri­caine pour­suit le dé­ve­lop­pe­ment de son dé­mons­tra­teur de drone, sé­lec­tion­né dans le cadre de la troi­sième phase du pro­gramme Grem­lins de la DARPA. Le con­cept est assez simple : mettre en oeuvre de­puis la tranche ar­rière d’ap­pa­reils de trans­port de pe­tits drones ac­com­pa­gnant les opé­ra­tions aé­riennes et pou­voir les ré­cu­pé­rer. Ils se­raient en­ga­gés aux cô­tés des forces aé­riennes pour des mis­sions de leur­rage, de guerre élec­tro­nique, en tant que cap­teurs ou en­core d’élé­ments de ci­blage. L’as­pect cri­tique est évi­dem­ment le lan­ce­ment et la ré­cu­pé­ra­tion d’un grand nombre de drones, de ma­nière à for­mer, et à re­cons­ti­tuer, ra­pi­de­ment des es­saims d’ap­pa­reils qui tra­vaille­raient de ma­nière col­la­bo­ra­tive. L’ob­jec­tif, en la ma­tière, est de par­ve­nir, en 2019, à la ré­cu­pé­ra­tion de quatre drones en moins de 30 mi­nutes. En l’oc­cur­rence, des es­sais sont dé­jà en cours – et me­nés pour l’ins­tant avec suc­cès – et de­vraient se pour­suivre jus­qu’en 2020, avant le lan­ce­ment d’un éven­tuel pro­gramme en bonne et due forme.

Lock­heed Mar­tin

L’EN­JEU

DE LA PRO­DUC­TION EN SÉ­RIE DU F-35

Le Go­vern­ment Ac­coun­ting Of­fice amé­ri­cain a ren­du un rap­port alar­miste quant à l’évo­lu­tion du pro­gramme F-35, au­quel le Pen­ta­gone pour­rait pro­chai­ne­ment don­ner le feu vert pour une pro­duc­tion en sé­rie. Or pour l’or­ga­nisme de contrôle, 966 dé­fi­ciences sont tou­jours ob­ser­vées, dont 180 ne peuvent être cor­ri­gées avant que le Pen­ta­gone ne donne son aval si l’ac­tuelle pla­ni­fi­ca­tion est sui­vie. Elles sont clas­sées en deux ca­té­go­ries. Les pre­mières,

au nombre de 111, « mettent en dan­ger la sû­re­té, la sécurité ou toute de­mande cri­tique », tan­dis que les 855 autres « sont celles qui pour­raient en­tra­ver ou contraindre l’ac­com­plis­se­ment de la mis­sion ». Le GAO confirme que des pro­grès ont été réa­li­sés, mais la conclu­sion de la phase de dé­ve­lop­pe­ment de l’ap­pa­reil est aus­si une course contre la montre de sorte que « des dé­ci­sions qui vont pro­ba­ble­ment af­fec­ter les per­for­mances, la fia­bi­li­té et la main­te­na­bi­li­té pour les pro­chaines an­nées » se­ront prises sans être va­li­dées. Et de conclure qu’« étant don­né que l’abor­da­bi­li­té à long terme des pro­grammes est dé­jà en cause, s’as­su­rer que chaque va­riante de l’avion est fiable […] est pri­mor­dial ».

US Na­vy

LES AMODS, FER DE LANCE DE LA GUERRE SPA­TIALE ?

La ro­bo­ti­sa­tion des opé­ra­tions dans la troi­sième di­men­sion est en bonne voie éga­le­ment dans le do­maine spa­tial. Cet été, des ro­bots spa­tiaux de­vraient être lan­cés par L’US Na­vy. Le prin­cipe est d’uti­li­ser un Cu­be­sat comme plate-forme or­bi­tale pour le lan­ce­ment des ro­bots Au­to­no­mous Mo­bile On-or­bit Diag­nos­tic Sys­tem (AMODS). De la taille d’un pam­ple­mousse – et donc plus dif­fi­ci­le­ment dé­tec­tables –, ils sont conçus pour me­ner des opé­ra­tions de main­te­nance et d’exa­men sur des sa­tel­lites en­dom­ma­gés. L’an­nonce, ap­pa­rem­ment ano­dine, pour­rait ca­cher d’autres fonc­tions : une ins­pec­tion en or­bite peut aus­si conduire à une neu­tra­li­sa­tion, voire à un désor­bi­tage – des mé­thodes au­tre­ment plus dis­crètes et moins pol­luantes pour les or­bites qu’un tir an­ti­sa­tel­lite de­puis la Terre. Pour l’ins­tant, le sa­tel­lite, conçu par le dé­par­te­ment d’in­gé­nie­rie des sys­tèmes de la Na­val Post­gra­duate School, doit rester en or­bite du­rant un an avant d’ef­fec­tuer sa ren­trée dans l’at­mo­sphère.

Lock­heed Mar­tin

UN HY­BRIDE DE F-35 POUR LE JA­PON ?

La pro­po­si­tion a de quoi lais­ser scep­tique : Lock­heed pro­pose au Ja­pon de dé­ve­lop­per un nou­veau type d’ap­pa­reil fon­dé sur le F-22 et sur le F-35. To­kyo avait, au dé­but des an­nées 2000, ex­pri­mé son dé­sir d’ache­ter le F-22, mais le Congrès amé­ri­cain avait alors re­fu­sé toute ex­por­ta­tion. Dans la fou­lée, le Ja­pon avait lan­cé le dé­ve­lop­pe­ment d’un pro­gramme de dé­mons­tra­teur na­tio­nal, L’ATD-X, qui de­vait dé­bou­cher sur un éven­tuel « F-3 ». Ce pro­gramme a été ré­cem­ment aban­don­né, en rai­son de ses coûts po­ten­tiels, mais aus­si de sa com­plexi­té – bien que le be­soin d’un ap­pa­reil au-de­là de 2030 per­dure. Le Ja­pon avait éga­le­ment dé­cro­ché la mise en place d’une chaîne de pro­duc­tion du F-35 – la seule au monde en de­hors de l’ita­lie –, mais les ap­pa­reils construits sur place semblent plus coû­teux que ceux pro­duits aux États-unis. Si Lock­heed doit en­core faire une pro­po­si­tion for­melle, l’avion­neur doit aus­si dé­cro­cher les au­to­ri­sa­tions à l’ex­por­ta­tion né­ces­saires. In fine, se­lon l’in­dus­triel, l’avion « com­bi­ne­rait le F-22 et le F-35 et pour­rait leur être su­pé­rieur ».

Sukhoi

LE SU-57

DANS UNE SI­TUA­TION DÉ­LI­CATE

Le Su-57 PAK FA, chas­seur russe de nou­velle gé­né­ra­tion, semble dans une pos­ture dé­li­cate. Si ses es­sais se pour­suivent, no­tam­ment au ni­veau de la mo­to­ri­sa­tion de­vant l’équi­per à terme – et qui a connu des pro­blèmes –, et qu’il a été dé­ployé du­rant deux jours en Sy­rie, la vé­ri­table ques­tion est d’ordre bud­gé­taire. Le bud­get russe de la dé­fense a connu plu­sieurs ré­duc­tions, du fait des sanc­tions ayant sui­vi l’an­nexion de la Cri­mée, ren­dant d’au­tant plus né­ces­saire le par­te­na­riat avec l’inde, qui de­vait uti­li­ser le Su-57 comme base de son FGFA. Or, Del­hi a dé­ci­dé, mi-avril, de sus­pendre le pro­gramme pour une du­rée in­dé­ter­mi­née, tout en in­di­quant que le Su-57 pour­rait être ache­té sur éta­gère ou le pro­gramme re­lan­cé. De fac­to, les pro­grès au­tour de la ques­tion du coût ou des nou­velles ca­pa­ci­tés de l’ap­pa­reil semblent avoir eu rai­son des es­pé­rances in­diennes. Reste que ce re­trait de­vrait avoir des consé­quences sur le pro­gramme russe…

Re­pré­sen­ta­tion in­for­ma­tique d’une ré­cu­pé­ra­tion de Grem­lins. (© Dy­ne­tics)

Les Cu­be­sat sont de pe­tites plates-formes es­sen­tiel­le­ment des­ti­nées à la conduite d’ex­pé­riences scien­ti­fiques.(© NASA)

Le SU-57. (© Sukhoi)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.