Samsung contre Apple : la bataille des écrans

Edition Multimédi@ - - Juridique Indicateur Agenda Tendance Stratégie Mar -

En fait. Le 12 sep­tembre ( date dont Eu­rope 1 a eu la confir­ma­tion), Apple dé­voi­le­ra ses nou­veaux iphone à Cu­per­ti­no. Tan­dis que, de­puis le 24 août, Samsung com­mer­cia­lise son nou­veau Ga­laxy, le Note 9 pré­sen­té le 9 août à New York. Le sud- co­réen se dé­marque de l’amé­ri­cain par ses plus grands écrans. En clair. Samsung en a une plus grande qu’apple… C’est de la di­men­sion de l’écran dont on parle ! Com­mer­cia­li­sé de­puis le 24 août, le « pha­blet » Ga­laxy Note 9 – au format plus proche d’un smart­phone que d’une tablette – offre un écran de 6,4 pouces, contre 6,3 pouces pour son pré­dé­ces­seur le Ga­laxy Note 8. L’iphone X, dont la gamme a été lan­cée il y a un an, a op­té, lui, pour un écran de 5,8 pouces qui dé­passe lar­ge­ment les 4,7 pouces de l’iphone 8 et même les 5,5 pouces de l’iphone 8 Plus. Mais un pro­chain iphone X, qui se­ra an­non­cé le 12 sep­tembre pro­chain, pour­rait être do­té d’un écran de 6,1 pouces, voire d’un 6,5 pouces pour le iphone X « Plus » . Cette ten­dance à une taille d’écran plus large ré­pond à une de­mande de la clien­tèle pour un plus grand confort de lec­ture et de vi­sion­nage – ère de la vi­déo oblige ( sé­ries, films et pu­bli­ci­tés) et de l’ul­tra- HD ( 4K). C’est sur ce ter­rain- là de l’af­fi­chage plus large que le sud- co­réen en­tend boos­ter ses ventes au ni­veau mon­dial par rap­port à la marque à la pomme et à ses nom­breux autres concur­rents ( Huawei, Xiao­mi, Op­po, …). Le Ga­laxy Note 9 pro­pose d’ailleurs, et il s’agit d’une pre­mière pour un ter­mi­nal An­droid, le jeu vi­déo phé­no­mène du mo­ment – « Fort­nite » ( 120 mil­lions de ga­mers dans le monde), dé­ve­lop­pé par Epic Games. Cette aug­men­ta­tion des écrans est per­mise par la gé­né­ra­li­sa­tion de tech­no­lo­gie d’af­fi­chage Oled ( 1), qui signe l’ar­rêt des cris­taux li­quides ré­troé­clai­rés. Outre une épais­seur de l’écran plus fine, la diode élec­tro­lu­mi­nes­cente or­ga­nique – c’est- à- dire que chaque pixel s’illu­mine in­dé­pen­dam­ment des autres – offre des cou­leurs plus écla­tantes, de meilleurs contrastes, des noirs plus pro­fonds et un meilleur éclai­rage am­biant. Cette bataille des écrans que se livrent Samsung et Apple – le pre­mier pour pré­ser­ver sa place de pre­mier fa­bri­cant mon­dial de smart­phones ( 2) avec 19,3 % de parts de mar­ché au deuxième tri­mestre 2018 et le se­cond pour ten­ter de re­ga­gner sa se­conde place per­due à 11,9% ( 3) – in­ter­vient après que les deux géants aient en­ter­ré en juin der­nier la hache de guerre sur les bre­vets. Le chae­bol de Séoul, qui a été condam­né pour vio­la­tion de pro­prié­té in­tel­lec­tuelle comme pour les bords ar­ron­dis et les icônes co­lo­rées ran­gées sur un écran noir, et la firme de Cu­per­ti­no ont en ef­fet si­gné un ac­cord se­cret pour sol­der l’ac­tion en jus­tice qui s’éter­ni­sait de­puis sept ans.@

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.