La connec­tique in­dus­trielle mi­nia­ture à haut dé­bit a le vent en poupe

Après l’as­so­cia­tion Har­ting/Hi­rose, c’est au tour de TE Con­nec­ti­vi­ty et Am­phe­nol de com­bi­ner leurs ef­forts pour dé­ve­lop­per une connec­tique mi­nia­ture à haut dé­bit conçue pour les ap­pli­ca­tions Ether­net in­dus­trielles et des­ti­née à rem­pla­cer les dé­cli­nai­sons

Electronique S - - Sommaire - PAS­CAL COU­TANCE

Har­ting et Hi­rose avaient été les pre­miers à dé­gai­ner en an­non­çant en sep­tembre der­nier le dé­ve­lop­pe­ment com­mun d’une connec­tique mi­nia­ture à haut dé­bit com­pa­tible avec les en­vi­ron­ne­ments sé­vères et des­ti­née à rem­pla­cer les connecteurs RJ45 en ver­sion « dur­cie » dans l es ap­pli­ca­tions Ether­net i ndus­trielles. Nom­mée ix In­dus­trial, cette connec­tique a d’ailleurs été pré­sen­tée pour la pre­mière fois lors du sa­lon Elec­tro­ni­ca qui s’est dé­rou­lé en no­vembre der­nier à Mu­nich ( voir Elec­tro­niques n° 76). Mais la concur­rence n’a pas tar­dé à l an­cer l a contre- at­taque puisque les nu­mé­ros un et deux mon­diaux de la connec­tique – ex­cu­sez du peu – ont eux aus­si an­non­cé le dé­ve­lop­pe­ment com­mun d’une telle connec­tique il y a quelques se­maines. Signe que le RJ-45 « dur­ci » cor­res­pond de moins en moins aux exi­gences des ap­pli­ca­tions in­dus­trielles et que l’émer­gence d’un nou­veau stan­dard de connec­tique in­dus­trielle, à la fois com­pacte, très haut dé­bit, « et na­ti­ve­ment » conçue pour les en­vi­ron­ne­ments sé­vères – ce qui n’est pas le cas de la connec­tique RJ45– de­vient né­ces­saire.

Des dif­fé­rences avec la so­lu­tion d’Har­ting et Hi­rose

Sans vé­ri­table nom pour l’ins­tant (elle est dé­si­gnée sous l’ap­pel­la­tion In­dus­trial Mi­ni I/O), la connec­tique dé­ve­lop­pée par les deux té­nors du sec­teur pré­sente bien évi­dem­ment des si­mi­li­tudes avec la connec­tique ix In­dus­trial du duo ger­ma­no-ja­po­nais. En par­ti­cu­lier un en­com­bre­ment ré­duit de 75% par rap­port à la connec­tique RJ-45 (Har­ting et Hi­rose an­noncent 70% pour leur so­lu­tion), une com­pa­ti­bi­li­té avec les per­for­mances d’une connec­tique de ca­té­go­rie 6a dont les dé­bits peuvent culmi­ner à 10 Gbit/s ou bien en­core un de­si­gn par­ti­cu­liè­re­ment soi­gné per­met­tant de ré­sis­ter aux en­vi­ron­ne­ments sé­vères, en par­ti­cu­lier en termes de te­nue aux chocs et aux vi­bra­tions (TE Con­nec­ti­vi­ty et Am­phe­nol an­noncent une ré­sis­tance à la trac­tion jus­qu’à 100 N), aux va­ria­tions de tem­pé­ra­ture (plage de fonc­tion­ne­ment de - 40°C à + 70°C) et aux perturbations élec­tro­ma­gné­tiques. On constate néan­moins quelques dif­fé­rences. Le duo Har­ting-Hi­rose prend no­tam- ment l’avan­tage en ma­tière de du­rée de vie (5 000 cycles de connexions/dé­con­nexions an­non­cés pour l’ix In­dus­trial contre 1500 cycles pour l’In­dus­trial Mi­ni I/O). Leurs sys­tèmes de dé­con­nexion connec­teu­rem­base dif­fèrent éga­le­ment, même si les deux so­lu­tions s’af­fran­chissent de la lan­guette chère à la connec­tique RJ-45: alors que, pour la so­lu­tion du duo Har­ting-Hi­rose, le dé­ver­rouillage s’opère en exer­çant une pres­sion de part et d’autre du connec­teur et en le ti­rant, la connec­tique In­dus­trial Mi­ni I/O adopte un pe­tit « éjec­teur » po­si­tion­né sur le des­sus du connec­teur, dis­po­si­tif qui, comme son nom l’in­dique, éjecte le connec­teur lors­qu’il est ac­tion­né. En­fin, TE Con­nec­ti­vi­ty et Am­phe­nol an­noncent que la connec­tique In­dus­trial Mi­ni I/O peut s’as­sem­bler et s’ins­tal­ler di­rec­te­ment sur site, ce qui peut s’avé­rer in­té­res­sant dans cer­taines ap­pli­ca­tions. Les dé­bou­chés vi­sés par cette so­lu­tion concernent es­sen­tiel­le­ment les com­mu­ni­ca­tions en mi­lieu in­dus­triel, les sys­tèmes d’en­traî­ne­ment, les au­to­mates, la ro­bo­tique, etc. Cette gamme est ap­pe­lée à s’étof­fer dans les mois à ve­nir. « Notre feuille de route pré­voit de dé­ve­lop­per notre connec­tique In­dus­trial Mi­ni I/O avec des ver­sions à plus haut dé­bit, mais éga­le­ment avec des mo­dèles of­frant des ni­veaux de pro­tec­tion IP-67 », pré­cise Éric Lei­j­tens, res­pon­sable des pro­duits dé­diés à la com­mu­ni­ca­tion in­dus­trielle chez TE Con­nec­ti­vi­ty.

≥ La connec­tique In­dus­trial Mi­ni I/ O dé­ve­lop­pée par le duo TE Con­nec­ti­vi­ty- Am­phe­nol peut s’as­sem­bler et s’ins­tal­ler di­rec­te­ment sur site, ce qui peut s’avé­rer in­té­res­sant dans cer­taines ap­pli­ca­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.