Le mar­ché eu­ro­péen de l’au­to­mo­bile a pro­gres­sé de 6,8% en 2016

Le mar­ché eu­ro­péen est presque re­ve­nu à son ni­veau de 2008, an­née du dé­clen­che­ment de la der­nière grave crise éco­no­mique, mais il reste en­core en de­çà des chiffres de 2007.

Electronique S - - Sommaire - JACQUES MA­ROUA­NI

Les im­ma­tri­cu­la­tions de voi­tures neuves ont pro­gres­sé de 6,8 % en 2016 dans l’Union eu­ro­péenne à 14,64 mil­lions d’uni­tés, se­lon l’As­so­cia­tion des construc­teurs au­to­mo­biles eu­ro­péens (Acea). Une crois­sance su­pé­rieure aux prédictions ini­tiales de cette or­ga­ni­sa­tion pro­fes­sion­nelle qui éva­luait la pro­gres­sion à 5% en dé­but d’an­née 2016. Le mar­ché est presque re­ve­nu à son ni­veau de 2008, an­née du dé­clen­che­ment de la der­nière grave crise éco­no­mique, mais reste en­core en de­çà des chiffres de 2007, quand 15,9 mil­lions d’au­to­mo­biles par­ti­cu­lières neuves avaient été mises en cir­cu­la­tion dans l’Union eu­ro­péenne. La crise de 2008 s’était tra­duite par une dé­grin­go­lade des im­ma­tri­cu­la­tions jus­qu’en 2013, an­née où elles avaient chu­té à 11,8 mil­lions d’uni­tés. Le mar­ché avait en­suite re­bon­di, pas­sant à 12,5 mil­lions d’uni­tés en 2014 et 13,7 mil­lions d’uni­tés en 2015.

Re­nault pro­fite du dy­na­misme du sec­teur

Le mar­ché eu­ro­péen a été par­ti­cu­liè­re­ment ti­ré par le dy­na­misme de pays d’Eu­rope du Sud: les im­ma­tri­cu­la­tions ita­liennes ont ain­si bon­di de 15,8 % l’an­née der­nière, et les es­pa­gnoles de 10,9%. Les trois pre­miers pays eu­ro­péens en vo­lumes écou­lés ont éga­le­ment ter­mi­né l’an­née dans le vert : l’Al­le­magne (3,35 mil­lions, + 4,5 %), l e Royaume- Uni (2,69 mil­lions, + 2,3 %) et la France (2,01 mil­lions, + 5,1 %), se­lon l’Acea. Cô­té construc­teurs, Re­nault a pro­fi­té à plein du dy­na­misme du sec­teur, voyant ses im­ma­tri­cu­la­tions gon­fler de 12,1% par rap­port à 2015 à 1,49 mil­lion d’uni­tés, s’ar­ro­geant 10,2% du mar­ché eu­ro­péen. Ef­fet in­verse pour le groupe PSA (1,44 mil­lion, - 0,2 %) qui perd sa place de deuxième construc­teur eu­ro­péen. Le groupe Volks­wa­gen est res­té en 2016 le cham­pion d’Eu­rope. Le géant al­le­mand, qui vend ses voi­tures sous 12 marques, a tou­te­fois vu ses im­ma­tri­cu­la­tions croître à un rythme de moi­tié in­fé­rieur à ce­lui du mar­ché : + 3,5 %. Le groupe, se­coué de­puis 2015 par un scan­dale de mo­teurs tru­qués, règne en­core sur 23,9 % des im­ma­tri­cu­la­tions eu­ro­péennes, soit 3,49 mil­lions d’uni­tés.

≥ Une crois­sance su­pé­rieure aux prédictions ini­tiales de l’Acea, qui éva­luait la pro­gres­sion à 5% en dé­but d’an­née 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.