Un Rasp­ber­ry Pi 3 dé­dié à l’in­dus­triel

Le Com­pute Mo­dule 3 (CM3) est une ver­sion mi­nia­tu­ri­sée du Rasp­ber­ry Pi 3. Il ap­porte aux concep­teurs de l’in­dus­triel, les po­ten­tia­li­tés de com­mu­ni­ca­tion Wi-Fi et Blue­tooth Low Ener­gy du Rasp­ber­ry Pi 3.

Electronique S - - Sommaire - DI­DIER GIRAULT

RS Com­po­nents et Far­nell ele­ment14, les deux dis­tri­bu­teurs des cartes Rasp­ber­ry Pi, viennent d’an­non­cer une ver­sion dé­diée à l’em­bar­qué et à l’in­dus­triel de la carte Rasp­ber­ry Pi 3 : le Com­pute Mo­dule 3 (CM3). Le CM3 re­pose sur les mêmes com­po­sants que le Rasp­ber­ry Pi 3 et pré­sente les mêmes ca­rac­té­ris­tiques que ce der­nier. La dif­fé­rence vient de ce qu’il est plus pe­tit (67,6 mmx30mm), étant com­pa­tible DDR2 SO-DIMM ( Small Out­line Dual In-line Me­mo­ry Mo­dule) à 200 broches. Son bro­chage est le même que ce­lui du Com­pute Mo­dule, ver­sion in­dus­trielle du Rasp­ber­ry Pi 1B+. RS Com­po­nents donne un exemple d’uti­li­sa­tion du CM3: son fonc­tion­ne­ment avec la der­nière gé­né­ra­tion d’écrans grand for­mat de NEC, des­ti­nés à être uti­li­sés dans des es­paces for­te­ment éclai­rés ( gares, écoles…). Ces écrans in­cluent, en ef­fet, une em­base per­met­tant la connexion au CM3.

Une carte d’E/S as­so­ciée

Une va­riante al­lé­gée du CM3 est éga­le­ment an­non­cée : le CM3 Lite. À la dif­fé­rence du CM3, le CM3 Lite n’in­clut pas de mé­moire flash eMMC et de port pour carte SD. Il est moins oné­reux que l e CM3 : 25,95 e HT pour le CM3 Lite contre 31,85e HT pour le CM3 sur le site RS Com­po­nents. Le CM3 in­tègre comme le Rasp­ber­ry Pi 3: un pro­ces­seur 64 bits BCM2837 de Broad­com (pro­ces­seur à qua­druple coeur ARM Cor­tex-A53) à fré­quence maxi­male de fonc­tion­ne­ment 1,2 GHz, une mé­moire Ram de 1Go et 4Go de mé­moire flash eMMC. Il in­tègre aus­si un émet­teur-ré­cep­teur Wi-Fi et Blue­tooth Low Ener­gy. Far­nell ele­ment14 et RS Com­po­nents pro­posent éga­le­ment une carte d’en­trées/sor­ties as­so­ciée au CM3 et au CM3 Lite. Cette carte d’E/S in­clut un port GPIO à 46 broches, 2 connecteurs mi­cro-USB, 1 connec­teur USB, 2 ports CSI (pour ca­mé­ra), 2 ports DSI (pour écran LCD), 1 port HDMI et 1 port pour carte SD. « L’in­tro­duc­tion de cette nou­velle ver­sion du Com­pute Mo­dule montre le so­lide en­ga­ge­ment de la fon­da­tion Rasp­ber­ry Pi en­vers le monde in­dus­triel, au-de­là de la mis­sion ini­tiale de la pla­te­forme en tant qu’ou­til édu­ca­tif à la pro­gram­ma­tion », sou­ligne Rob May­croft, Glo­bal Pro­duct Ma­na­ger pour Rasp­ber­ry Pi chez RS Com­po­nents. « Grâce au pro­ces­seur BCM2837, le CM3 offre aux concep­teurs, la ra­pi­di­té du Rasp­ber­ry Pi 3 et la flexi­bi­li­té des Com­pute Mo­dule, pour des ap­pli­ca­tions en IoT, em­bar­qué, do­mo­tique, contrôle et élec­tro­nique grand-pu­blic », es­time, pour sa part, Claire Doyle, Glo­bal Head pour les Rasp­ber­ry Pi et les Single Board Com­pu­ting chez Pre­mier Far­nell. « Nous nous at­ten­dons à ce que ce dis­po­si­tif plus puis­sant, de deuxième gé­né­ra­tion [CM3 com­pa­ré au CM1, ndlr], sou­te­nu par les res­sources exist antes de l ’ éco­sys­tème – in­cluant le lo­gi­ciel et le ma­té­riel d’ac­com­pa­gne­ment –, per­mette une meilleure pé­né­tra­tion des mar­chés de l’in­dus­triel », a dé­cla­ré, quant à lui, Eben Up­ton de la fon­da­tion Rasp­ber­ry.

Une longue li­gnée

Le Rasp­ber­ry Pi a vu le jour en fé­vrier 2012. Il a d’abord été dé­cli­né en deux ver­sions (A et B) ar­chi­tec­tu­rées au­tour d’un pro­ces­seur Broad­com 2835. Ces ver­sions sont au­jourd’hui ob­so­lètes. Leur ont suc­cé­dé les mo­dèles A+ et B+ puis une ver­sion dé­diée à l’in­dus­triel de ces mo­dèles (le Com­pute Mo­dule). En dé­but 2015, a dé­mar­ré la com­mer­cia­li­sa­tion du Rasp­ber­ry Pi 2 mo­dèle B, six fois plus puis­sant que le Rasp­ber­ry Pi B+ grâce à son pro­ces­seur BCM2836. Cette même an­née 2015, Far­nell a pro­po­sé, pour les clients pro­fes­sion­nels, un ser­vice de per­son­na­li­sa­tion des cartes Rasp­ber­ry Pi ( re- rou­tage, ajouts de fonc­tion­na­li­tés, re-concep­tion des in­ter­faces et re- confi­gu­ra­tion de la mé­moire). En mars 2016, le Rasp­ber­ry Pi 3 a fait son en­trée sur le mar­ché. Équi­pé d’un pro­ces­seur BCM2837 de Broad­com, il in­tègre éga­le­ment un fron­tal pour le Wi-Fi et Blue­tooth Low Ener­gy. Au­jourd’hui, c’est au tour du Com­pute Mo­dule 3 (et de sa ver­sion al­lé­gée, le CM3 Lite) de faire leur ap­pa­ri­tion.

≥ De sur­face plus pe­tite ( 67,6mmx30mm) que celle du Rasp­ber­ry Pi 3, le CM3 a un bro­chage iden­tique à ce­lui du Com­pute Mo­dule, la ver­sion in­dus­trielle du Rasp­ber­ry Pi 1B+.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.