Mi­dest 2016: en route vers l’in­dus­trie 4.0

Ins­crite dans la pre­mière édi­tion de « Conver­gence du fu­tur », qui re­groupe Mi­dest, Smart In­dus­tries et Fo­rum de l’In­dus­trie du fu­tur, l’édi­tion 2016 de Mi­dest a mis l’ac­cent sur l’in­dus­trie du fu­tur. Elle s’est ap­puyée sur 1600 ex­po­sants, dont une tren­ta

Electronique S - - Sommaire -

L’édi­tion 2016 du sa­lon in­ter­na­tio­nal de la sous­trai­tance Mi­dest (Pa­ris Ville­pinte, du 6 au 9 dé­cembre 2016) s’est te­nue, pour la pre­mière fois, dans le cadre d’un su­per- évè­ne­ment, Conver­gence du fu­tur, re­grou­pant, outre Mi­dest, le sa­lon Smart In­dus­tries et le Fo­rum In­dus­trie du fu­tur. Mi­dest 2016 a mis l’ac­cent sur l’in­dus­trie du fu­tur. Comme à l’ac­cou­tu­mée, des ani­ma­tions ont ryth­mé le sa­lon. Au sein du Vil­lage des élec­tro­tech­no­lo­gies, qui in­cluait une ving­taine de sous-trai­tants en élec­tro­nique, l’IPC a or­ga­ni­sé, cette an­née et pour la pre­mière fois en France, un concours de bra­sage ma­nuel. Les can­di­dats de­vaient sou­der des com­po­sants CMS et tra­ver­sants sur un cir­cuit im­pri­mé double face en moins de 60 mi­nutes et en res­pec­tant la norme IPC-610F classe 3. Ce concours a réuni 50 par­ti­ci­pants, da­van­tage qu’à Elec­tro­ni­ca ! Par­mi ceux­ci, 29 femmes et 21 hommes. Sur les 50 concur­rents, 15 ont réus­si à ter­mi­ner dans les temps ( soit en moins de 60 mi­nutes) et à four­nir une carte fonc­tion­nelle. C’est Ma­ri­na Bou­vet de Thales Etrelles qui a rem­por­té le pre­mier prix (300 eu­ros, une sta­tion de bra­sage Met­cal et une qua­li­fi­ca­tion à la fi­nale mon­diale lors de Pro­duc­tro­ni­ca 2017) avec 501 points sur 506, ayant ter­mi­né la carte en 47 mi­nutes et 52 se­condes. Jo­na­than Cayette de la so­cié­té Aqle s’est oc­troyé la deuxième place et Ben­ja­min Croi­sille (Aqle), la troi­sième.

De nou­veaux ve­nus

Le Vil­lage des élec­tro­tech­no­lo­gies re­grou­pait plus d’une ving­taine d’ex­po­sants par­mi les­quels de nou­veaux ve­nus. Comme Me­rem (50 per­sonnes, 10M€ de chiffre d’af­faires), une en­tre­prise ba­sée à Saône ( Doubs) qui a ré­cem­ment dé­mar­ré une nou­velle stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion qui l’a ame­née à ex­po­ser, en 2016, à Eno­va Lyon, à Eno­va Pa­ris et à Mi­dest. Elle se­ra éga­le­ment pré­sente à Eno­va Stras­bourg (mars 2017). Me­rem pro­pose l’as­sem­blage de cartes et l’in­té­gra­tion de ma­té­riels. Ce sous-trai­tant dis­pose d’un bu­reau d’études (5 per­sonnes). L’en­tre­prise se charge des achats de com­po-

Mi­chel de No­nan­court ( à gauche), pré­sident d’Al­lian­sys, et Eric Bur­notte, di­rec­teur gé­né­ral de la so­cié­té, de­vant le Sten­do, un sys­tème de sti­mu­la­tion de la pro­duc­tion d’oxyde ni­trique dans le sang, pour le­quel Al­lian­sys a re­çu le prix de l’In­no­va­tion des Tro­phées de la sous- trai­tance in­dus­trielle. sants et an­nonce une ex­pé­rience en re-fa­bri­ca­tion de cartes an­ciennes, ce qui sup­pose un sa­voir- f aire en re­cherche de com­po­sants ob­so­lètes. Bé­né­fi­ciaire, Me­rem en­vi­sage une crois­sance par ac­qui­si­tion. Ce pour­rait être un sous-trai­tant à champ d’ac­ti­vi­tés com­plé­men­taire ou des­ser­vant une zone géo­gra­phique non cou­verte par Me­rem. No­va­tech, seul par­mi les 10 pre­miers sous-trai­tants de l’Hexa­gone à ne pas dis­po­ser d’an­tennes pro­duc­tives à faible coût de la main d’oeuvre hors France, et donc à ne fa­bri­quer que dans le pays, a éga­le­ment fait son ap­pa­ri­tion à Mi­dest 2016. De­puis 2015 et l’en­trée en fonc­tion de Jo­ce­lyne Ma­dec au poste de di­rec­trice gé­né­rale de l’en­tre­prise, le groupe vit de grands chan­ge­ments. Ain­si, alors qu’il est tra­di­tion­nel­le­ment spé­cia­li­sé dans des do­maines pro­fes­sion­nels (aé­ro­nau­tique, par exemple), No­va­tech s’ouvre au­jourd’hui à des pro­duc­tions grand pu­blic.

Des sous-trai­tants créa­tifs

Mi­dest 2016 a éga­le­ment per­mis, une fois de plus, de consta­ter la créa­ti­vi­té de la sous-trai­tance en élec­tro­nique de l’Hexa­gone. BSE Elec­tro­nic (87 per­sonnes, 16,2 M€ de CA 2015) nous a ain­si an­non­cé qu’il fa­brique l’Ako­lit, un boî­tier connec­té dé­dié à l’aide à la di­mi­nu­tion de la consom­ma­tion de l’au­to­mo­bile qu’il équipe (jus­qu’à 30 % de ré­duc­tion de la consom­ma­tion). Ce dis­po­si­tif a été conçu par Drust, une start-up créée par trois an­ciens in­gé­nieurs de PSA. Al­lian­sys, dont le nou­veau pro­prié­taire est Mi­chel de No­nan­court, le pré­sident du Snese (le syn­di­cat fran­çais de la sous­trai­tance élec­tro­nique), a re­çu deux prix lors de Mi­dest : la FIIEC lui a re­mis le prix de la re­cherche ap­pli­quée, prix dit 4.0, qui récompense une en­tre­prise ayant adop­té une stra­té­gie vi­sant à faire évo­luer l’in­dus­trie ; et Al­lian­sys a re­çu le prix de l’In­no­va­tion des Tro­phées de la sous-trai­tance in­dus­trielle pour sa par­ti­ci­pa­tion à la concep­tion, à l’in­dus­tria­li­sa­tion et à la fa­bri­ca­tion d’un équi­pe­ment de sti­mu­la­tion de la pro­duc­tion d’oxyde ni­trique dans le sang – un pro­duit qui di­mi­nue les risques de ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires. Le ju­ry a sa­lué une co­opé­ra­tion exem­plaire entre Al­lian­sys et Sten­do La­bo­ra­toire.

DI­DIER GIRAULT

< C’est Ma­ri­na Bou­vet de Thales Etrelles qui a rem­por­té le pre­mier prix du concours de bra­sage ma­nuel or­ga­ni­sé pour la pre­mière fois en France par l’IPC.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.