8,4 mil­liards d’ob­jets connec­tés se­ront uti­li­sés en 2017 se­lon Gart­ner

Le seg­ment grand pu­blic re­grou­pe­rait le plus grand nombre d’uti­li­sa­teurs d’ob­jets connec­tés avec 5,2 mil­liards d’uni­tés en 2017. Les ap­pli­ca­tions in­dus­trielles at­tein­draient, quant à elles, 3,1 mil­liards d’ob­jets connec­tés en 2017.

Electronique S - - Stratégie Prévoir -

Un to­tal de 8,4 mil­liards d’ ob­jets c on­nec­tés se­ront uti­li­sés dans le monde en 2017, en pro­gres­sion de 31% par rap­port à 2016, et ils de­vraient être au nombre de 20,4 mil­liards en 2020 pour un mar­ché va­lo­ri­sé à près de 3000 mil­liards de dol­lars, se­lon le ca­bi­net d’études Gart­ner. Par ré­gions, la Chine conti­nen­tale, l’Amé­rique du nord et l’Eu­rope de l’ouest sont les plus in­ves­ties dans l’uti­li­sa­tion des ob­jets connec­tés, et ces trois ré­gions re­pré­sentent 67 % de l’en­semble du mar­ché mon­dial. Le seg­ment grand pu­blic re­grou­pe­rait le plus grand nombre d’uti­li­sa­teurs d’ob­jets connec­tés avec 5,2 mil­liards d’uni­tés en 2017, soit 63% du nombre to­tal d’uti­li­sa­tions. Les ap­pli­ca­tions i ndus­trielles at­tein­draient, quant à elles, 3,1 mil­liards d’ob­jets connec­tés en 2017. « À cô­té des sys­tèmes pour l’au­to­mo­bile, les ap­pli­ca­tions les plus por­teuses sont les té­lé­vi­seurs et les dé­co­deurs, ain­si que les comp­teurs

élec­triques ou en­core les ca­mé­ras de sé­cu­ri­té », ex­plique Pe­ter Midd­le­ton, di­rec­teur de re­cherches chez Gart­ner. Cô­té pro­fes­sion­nel, outre les comp­teurs, Gart­ner dis­tingue les ap­pli­ca­tions dé­ve­lop­pées spé­ci­fi­que­ment pour un mar­ché ver­ti­cal (la fa­bri­ca­tion en usine, la lo­ca­li­sa­tion temps-réel dans la san­té, etc.) de celles qui concernent plu­sieurs sec­teurs in­dus­triels à la fois (éclai­rage à LED, sys­tèmes de sé­cu­ri­té phy­sique, équi­pe­ments de chauf­fage et de cli­ma­ti­sa­tion, etc.). Si les pre­mières se­ront en­core ma­jo­ri­taires en 2017, les ap­pli­ca­tions mul­ti­sec­teurs pas­se­ront en tête en 2020 (4,4 mil­liards contre 3,2 mil­liards d’uni­tés). En va­leur, le mar­ché de l’IoT tourne à l’avan­tage des ap­pli­ca­tions pro­fes­sion­nelles. Si les par­ti­cu­liers achètent da­van­tage d’ob­jets connec­tés, les pro­fes­sion­nels dé­pensent plus (964 mil­liards de dol­lars contre 725 mil­liards pour les pre­miers).

JACQUES MAROUANI

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.