Eno­va met en avant les pe­tites sé­ries

Le sa­lon a mon­tré un af­flux de sous-trai­tants spé­cia­li­sés dans la four­ni­ture ra­pide de pro­to­types et de pe­tites sé­ries de cartes élec­tro­niques: Pro­toe­lec­tro­nique.com, EMS Pro­to, MyP­ro­to… Ain­si que de fa­bri­cants de cir­cuits im­pri­més à orien­ta­tion four­ni­tur

Electronique S - - Événement - DI­DIER GI­RAULT

Ee­no­va Pa­ris 2017 (Pa­ris Ex­po- Porte de Ver­sailles, du 19 au 21 sep­tembre 2017) s’est ré­vé­lé une édi­tion très hon­nête au plan du vi­si­to­rat. Plus im­por­tant, ce sa­lon a ser­vi, une fois de plus, de ré­vé­la­teur aux grandes ten­dances agi­tant l’in­dus­trie ouest-eu­ro­péenne de l’élec­tro­nique. Ain­si, la fa­bri­ca­tion ra­pide de pe­tites sé­ries de cartes élec­tro­niques y a-t-elle te­nu une place im­por­tante avec les ex­po­sants Pro­toe­lec­tro­nique.com, EMS Pro­to et MyP­ro­to. Pro­toe­lec­tro­nique. com est un spé­cia­liste de la li­vrai­son ex­press de sé­ries com­prises entre 1 et 50 cartes, qui en­re­gistre une forte crois­sance de son ac­ti­vi­té. « En juillet, dix-huit nou­veaux clients nous ont re­joint, et en août, plus de vingt autres nou­velles en­tre­prises ont fait ap­pel à nous », nous a an­non­cé Léo­nie Gaul, res­pon­sable com­mer­ciale de la so­cié­té. En outre, « le bu­reau al­le­mand, ou­vert de­puis le dé­but de 2017, donne toute sa­tis­fac­tion et le re­cru­te­ment suit son cours pour un res­pon­sable du bu­reau ita­lien – dont l’ou­ver­ture est pré­vue pour 2018 », pour­suit Mme Gaul. Au fi­nal, pour 2017, cette en­tre­prise pré­voit un chiffre d’af­faires de 2 mil­lions d’eu­ros (contre 1,2M€ en 2016). Ce suc­cès est le fruit d’une offre en constante amé­lio­ra­tion : Pro­toe­lec­tro­nique.com pro­pose main­te­nant des es­pa­ce­ments in­ter­pistes de 75 μm pour les cir­cuits im­pri­més, ain­si que des cir­cuits dé­diés RF et HF; elle pro­pose l’as­sem­blage de com- po­sants en boî­tiers CMS 0201 et en PGA et QFN au pas de 0,35 mm. Cette an­née, l’en­tre­prise a in­ves­ti 300 000 € en équi­pe­ments de pro­duc­tion. Et elle a en­ri­chi son offre de dé­lais de li­vrai­son d’une cin­quième pos­si­bi­li­té : le mode « stan­dard » (li­vrai­son en 12 jours ou­vrés). Concur­rent di­rect de Pro­toe­lec­tro­nique.com, EMS Pro­to en­re­gistre, lui aus­si, un af­flux de com­mandes. Ce qui lui a per­mis d’em­bau­cher 6 per­sonnes (opé­ra­teurs et conduc­teurs de ligne) en deux mois, ce qui porte l’ef­fec­tif de la so­cié­té à onze. Au plan géo­gra­phique, EMS Pro­to an­nonce de nou­veaux clients en pro­ve­nance de pays li­mi­trophes (Al­le­magne, Royaume-Uni…). Au plan sec­to­riel, « l’ac­qui­si­tion, en dé­but d’an­née, d’une ma­chine de contrôle par rayons X a do­pé les com­mandes en pro­ve­nance de l’aé­ro­nau­tique, du mi­li­taire et du mé­di­cal », se­lon Pier­reYves Sem­pere, res­pon­sable fi­nan­cier d’EMS Pro­to. L’en­tre­prise prend en charge tout type de cir­cuits im­pri­més (ri­gides, flexibles et flex-ri­gides) et elle peut as­sem­bler sur la carte des boî­tiers de di­men­sions mi­ni­males 01005. Un nou­veau ve­nu dans la four­ni­ture ra­pide de pe­tites sé­ries de cartes élec­tro­niques ex­po­sait à Eno­va Pa­ris 2017 : MyP­ro­to. Ici en­core, l’uti­li­sa­teur-client peut dé­fi­nir le cir­cuit im­pri­mé dé­si­ré pour sa carte élec­tro­nique, ins­crire la no­men­cla­ture de com­po­sants de cel­le­ci et choi­sir un nombre de

cartes ain­si qu’un dé­lai de li­vrai­son : alors, un de­vis est cal­cu­lé et pro­po­sé. S’il l’ac­cepte, le client peut ré­gler sa fac­ture via In­ter­net. MyP­ro­to est un dé­par­te­ment du sous­trai­tant bruxel­lois en élec­tro­nique DVC.

Cir­cuit im­pri­mé : l’ob­ten­tion ra­pide de pe­tites sé­ries a la cote

La de­mande de pe­tites quan­ti­tés de cir­cuits im­pri­més pro­gresse, elle aus­si, à pas de géant. Tout d’abord parce que les spé­cia­listes de la four­ni­ture ra­pide de pe­tites sé­ries de cartes élec­tro­niques, que nous ve­nons d’évo­quer, font ap­pel à cette pro­fes­sion… À Eno­va Pa­ris 2017, on no­tait ain­si la pré­sence de PCB-Pool (so­cié­té Be­ta-Layout, 150 per­sonnes), un spé­cia­liste de la four­ni­ture ra­pide et éco­no­mique de pro­to­types et de pe­tites sé­ries de cir­cuits im­pri­més qui pra­tique le « poo­ling » (fa­bri­ca­tion de plu­sieurs cir­cuits im­pri­més dif­fé­rents sur un même pan­neau). À no­ter que PCB-Pool pro­pose aus­si l’as­sem­blage de com­po­sants élec­tro­niques sur les cir­cuits im­pri­més. Quant à Con­rad Pro, spé­cia­liste de la dis­tri­bu­tion de com­po­sants élec­tro­niques par ca­ta­logue et In­ter­net, il pro­pose, lui aus­si main­te­nant, la four­ni­ture de pro­to­types ou de pe­tites sé­ries de cir­cuits im­pri­més; pour ce, il fait ap­pel à Eu­ro­cir­cuits, un spé­cia­liste de ce do­maine. Un autre four­nis­seur de cir­cuits im­pri­més, spé­cia­li­sé dans la li­vrai­son ra­pide de pe­tites sé­ries, Safe PCB ex­po­sait, lui aus­si, à Eno­va Pa­ris 2017. Ci­blant les sé­ries de 10 à 1000 pièces et la li­vrai­son ra­pide (2 jours entre la com­mande et la li­vrai­son), Safe PCB fa­brique lui-même les cir­cuits im­pri­més dans son usine de Shenz­hen. Lui aus­si pra­tique, tant que faire se peut, le poo­ling. Dans la pra­tique, le client passe com­mande via un site web qui a été con­çu de fa­çon à être clair et ai­sé d’uti­li­sa­tion. « Le ques­tion­naire à l’ori­gine des com­mandes a été sim­pli­fié de fa­çon à être à la por­tée de n’im­porte quel uti­li­sa­teur », sou­ligne Vincent Char­rat, pré­sident de Safe PCB. En­suite, le dos­sier tech­nique est contrô­lé par les in­gé­nieurs de l’usine. Une fois fa­bri­qués, les cir­cuits im­pri­més sont li­vrés par DHL. Safe PCB peau­fine conti­nû­ment son offre de ser­vices. En ce mo­ment, l’en­tre­prise tra­vaille à amé­lio­rer un mo­dule de com­mu­ni­ca­tion entre pro­duc­tion et clients ain­si qu’à une nou­velle pré­sen­ta­tion, plus étof­fée, des contrôles qua­li­té ef­fec­tués. En­fin, la so­cié­té a mis sur pied un site web dé­dié aux com­mandes su­pé­rieures à 10 m2 ; de telles de­mandes sont orien­tées vers des four­nis­seurs chi­nois par­te­naires. Safe PCB s’ap­puie sur plus de 140 per­sonnes.

LÉO­NIE GAUL, res­pon­sable com­mer­ciale de Pro­toe­lec­tro­nique. com Le bu­reau al­le­mand, ou­vert de­puis le dé­but de 2017, donne toute sa­tis­fac­tion et le dé­mar­rage du bu­reau ita­lien est pré­vu pour 2018.”

< Ci­blant les sé­ries de 10 à 1000 pièces et la li­vrai­son ra­pide ( 2 jours), Safe PCB fa­brique lui- même les cir­cuits im­pri­més dans son usine de Shenz­hen. De gauche à droite sur la pho­to: Vincent Per­ret, in­gé­nieur tech­ni­co­com­mer­cial chez Safe PCB, et...

YVES SEM­PERE, res­pon­sable fi­nan­cier d’EMS Pro­to L’ac­qui­si­tion, en dé­but d’an­née, d’une ma­chine de contrôle par rayons X a do­pé les com­mandes en pro­ve­nance de l’aé­ro­nau­tique, du mi­li­taire et du mé­di­cal.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.