Le mar­ché eu­ro­péen de l’au­to­mo­bile a chu­té de 5,3 % en mars

Sur l’en­semble du pre­mier tri­mestre, le mar­ché eu­ro­péen reste en lé­gère pro­gres­sion (+ 0,7 %), to­ta­li­sant 4,17 mil­lions de voi­tures par­ti­cu­lières neuves.

Electronique S - - Sommaire - JACQUES MAROUANI

Pre­mier re­cul de­puis l’an­née 2014. Le mar­ché au­to­mo­bile eu­ro­péen a bais­sé de 5,3 % en mars sur un an, après deux mois de hausse, pé­na­li­sé par des mau­vaises per­for­mances au Royaume-Uni, en Ita­lie et en Al­le­magne, se­lon les sta­tis­tiques de l’Acea, l’As­so­cia­tion des construc­teurs eu­ro­péens d’au­to­mo­biles. Les im­ma­tri­cu­la­tions de PSA ont bon­di de 59,7 % grâce à la conso­li­da­tion d’Opel/Vaux­hall avec Peu­geot, Ci­troën et DS. Le groupe Re­nault a éga­le­ment fait mieux que la moyenne, mal­gré une baisse de 3,2 %, d’après ces chiffres. En mars, les im­ma­tri­cu­la­tions ont été vic­times des contre-per­for­mances de plu­sieurs grands mar­chés : le Royaume-Uni (- 15,7 %), en re­cul comme les mois pré­cé­dents sur fond de Brexit, mais aus­si l’Ita­lie (- 5,8 %) et l’Al­le­magne (- 3,4 %). La crois­sance de la France (+ 2,2 %) et de l ’ Es­pagne (+ 2,1 %) a per­mis de li­mi­ter la baisse. Au to­tal, 1,79 mil­lion d’au­to­mo­biles neuves ont été mises sur les routes de l’Union eu­ro­péenne le mois der­nier. Sur l’en­semble du pre­mier tri­mestre, le mar­ché eu­ro­péen reste en lé­gère pro­gres­sion (+ 0,7 %), to­ta­li­sant 4,17 mil­lions de voi­tures par­ti­cu­lières neuves. Il a été ti­ré par l’Es­pagne (+ 10,5 %), l’Al­le­magne (+ 4 %) et la France (+ 2,9 %) alors que l’Ita­lie (- 1,5 %) et le Royaume-Uni (- 12,4 %) ont pe­sé sur la tendance. L’Acea avait an­non­cé fin jan­vier qu’elle pré­voyait un ra­len­tis­se­ment de la crois­sance du mar­ché des voi­tures neuves dans l’Union eu­ro­péenne à 1 % en 2018, après + 3,4 % en 2017. Ce se­rait la cin­quième an­née de crois­sance consé­cu­tive pour un sec­teur qui a seule­ment re­noué l’an der­nier avec ses ni­veaux d’avant la crise fi­nan­cière de 2008. Du cô­té des construc­teurs, Volks­wa­gen a ga­gné des parts de mar­ché grâce à une pro­gres­sion de 0,3 % en mars. Il a ain­si ren­for­cé sa po­si­tion de nu­mé­ro un en Eu­rope, avec une part de mar­ché de 22,6 % (+ 1,3 point). Le deuxième groupe eu­ro­péen, PSA, a une nou­velle fois pro­fi­té du ra­chat d’Opel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.