Les tests sur les voi­tures au­to­nomes vont être fa­ci­li­tés en France

La France va faire évo­luer le cadre lé­gis­la­tif des vé­hi­cules au­to­nomes afin de rendre pos­sible en 2019 l’ex­pé­ri­men­ta­tion sur route, et « d’ici à 2022 » la cir­cu­la­tion des pre­miers vé­hi­cules.

Electronique S - - Sommaire - JACQUES MAROUANI

La France va fa­ci­li­ter les tests de vé­hi­cules au­to­nomes. Le pré­sident de la Ré­pu­blique, Em­ma­nuel Ma­cron, l’a an­non­cé en même temps que sa stra­té­gie pour le dé­ve­lop­pe­ment de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, fin mars. L’en­jeu est im­por­tant pour les États comme la France qui ont de grandes in­dus­tries au­to­mo­biles. D’ici à 2019, un cadre lé­gis­la­tif se­ra prêt pour per­mettre l’ex­pé­ri­men­ta­tion de vé­hi­cules sans conduc­teur de ni­veau 4, c’est-à-dire d’au­to­no­mie qua­si to­tale, a pro­mis Em­ma­nuel Ma­cron. Pour le mo­ment, les construc­teurs fran­çais ne peuvent me­ner leurs tests que sur des por­tions de routes li­mi­tées. « D’ici à 2022, un cadre de ré­gu­la­tion per­met­tant la cir­cu­la­tion des vé­hi­cules au­to­nomes se­ra mis en place. Nous fi­nan­ce­rons un pro­gramme na­tio­nal d’ex­pé­ri­men­ta­tion en im­pli­quant les ter­ri­toires, les construc­teurs et les équi­pe­men­tiers. Et donc, nous au­rons très ra­pi­de­ment des ex­pé­ri­men­ta­tions sur des ter­ri­toires qui se­ront vo­lon­taires, en y dé­fi­nis­sant un cadre ju­ri­dique d’ex­cep­tion », a pré­ci­sé Em­ma­nuel Ma­cron, lors de son dis­cours sur l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, le 29 mars der­nier. Les in­dus­triels fran­çais comme PSA, Re­nault et Va­leo visent une mise sur le mar­ché des vé­hi­cules au­to­nomes pour 2022. En at­ten­dant, ils doivent de­man­der une au­to­ri­sa­tion pour tes­ter leurs pro­to­types sur les routes fran­çaises. Ces dé­ro­ga­tions se sont mul­ti­pliées ces der­niers mois. Il ar­rive par exemple sur les routes fran­çaises d’aper­ce­voir l’une de ces voi­tures au look fu­tu­riste, avec un conduc­teur qui n’a pas les mains sur le vo­lant, par­fois en train de re­gar­der un film les yeux loin de la route. Mais la loi ac­tuelle li­mite ces tests à des por­tions d’au­to­routes, dans des condi­tions mé­téo­ro­lo­giques stables. Les in­dus­triels fran­çais qui ont en­ga­gé d’énormes ef­forts en la ma­tière sont im­pa­tients de voir le cadre lé­gal s’adap­ter. D’au­tant qu’ailleurs, on ac­cé­lère la marche, plu­sieurs États amé­ri­cains par exemple ont dé­jà au­to­ri­sé des tests élar­gis qui per­mettent d’ex­pé­ri­men­ter plus de si­tua­tions de conduite. En France, c’est donc en 2019 que le gou­ver­ne­ment an­non­ce­ra le nou­veau cadre. En at­ten­dant, c’est le mois pro­chain que l’État af­fi­che­ra ses am­bi­tions et sa stra­té­gie sur le dé­ve­lop­pe­ment des voi­tures au­to­nomes en France.

D’ici à 2019, un cadre lé­gis­la­tif se­ra dé­ployeé pour l’ex­pé­ri­men­ta­tion de vé­hi­cules d’au­to­no­mie qua­si to­tale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.