AU­TO­MO­BILE : LA CHINE EST EN TRAIN DE PRENDRE LE LEA­DER­SHIP MON­DIAL

Electronique S - - Stratégie -

> La Chine, qui ac­cueillait l’in­dus­trie au­to­mo­bile mon­diale au sa­lon de Pé­kin en avril der­nier, est en train de s’im­po­ser comme la pre­mière puis­sance du sec­teur et le pays où s’in­vente la voi­ture au­to­nome et connec­tée du fu­tur. En fé­vrier, le construc­teur chi­nois Gee­ly, dé­jà pro­prié­taire du sué­dois Vol­vo, est de­ve­nu à la sur­prise gé­né­rale pre­mier ac­tion­naire de l’al­le­mand Daim­ler ( mai­son mère de Mer­cedes- Benz), lea­der mon­dial du haut de gamme et mo­nu­ment de l’his­toire au­to­mo­bile avec une prise de par­ti­ci­pa­tion de 10%. > « La Chine est en train de prendre le lea­der­ship mon­dial de l’in­dus­trie au­to­mo­bile et va dis­tan­cer l’Eu­rope et l’Amé­rique » , es­time Fer­di­nand Du­denhöf­fer, di­rec­teur du Cen­ter Au­to­mo­tive Re­search ( CAR). > L’atout le plus évident de l’Em­pire du Mi­lieu est la taille de son mar­ché, le pre­mier mon­dial, de très loin, avec un écart qui con­ti­nue de se creu­ser vis- à- vis des États- Unis, re­lé­gués au deuxième rang. > En l’an 2000, le mar­ché chi­nois était em­bryon­naire, avec à peine plus de 1% des ventes mon­diales de voi­tures neuves. En 2017, sa part est pas­sée à près de 29% et elle aug­men­te­ra à plus d’un tiers des ventes dans les an­nées à ve­nir, se­lon le CAR. Dans le même temps, la part des États- Unis est pas­sée de 35% à 20%, avec une pré­vi­sion à 16% en 2025. > Avec 28,9 mil­lions de vé­hi­cules ven­dus l’an der­nier, et une crois­sance tou­jours sou­te­nue, la Chine de­vrait bien­tôt pe­ser au­tant que les États- Unis et l’Union eu­ro­péenne réunis!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.