Le ré­gu­la­teur élé­va­teur se mi­nia­tu­rise pour les sys­tèmes op­tiques basse ten­sion

La com­bi­nai­son d’un pe­tit boî­tier BGA et des plages de ten­sions d’en­trée et de sor­tie du μMo­dule LTM4661 de 15 V/4A d’Ana­log De­vices en fait un ex­cellent can­di­dat pour les mo­dules op­tiques basse ten­sion.

Electronique S - - Sommaire - PHI­LIPPE CORVISIER

Pro­po­sé sous la forme d’un mi­cro­mo­dule (μMo­dule) en boî­tier BGA de 6, 25 x 6, 25 x 2, 42 mm, le LTM4661 d’Ana­log De­vices est un ré­gu­la­teur élé­va­teur (boost) à re­dres­se­ment syn­chrone (le pre­mier de ce type sous forme mo­du­laire de l’amé­ri­cain) de 4 A com­plet. Il com­prend en ef­fet un contrô­leur DC-DC à dé­cou­page, des Mos­fet, des in­duc­tances et autres com­po­sants an­nexes. Seuls trois conden­sa­teurs et une ré­sis­tance se­ront ajou­tés pour réa­li­ser une so­lu­tion d’ali­men­ta­tion oc­cu­pant une sur­face de carte in­fé­rieure à 1 cm² ou 0,5 cm², res­pec­ti­ve­ment avec un cir­cuit im­pri­mé simple et double face. Soit beau­coup moins qu’une approche dis­crète fai­sant ap­pel à un LTC3124 en boî­tier DFN (3x5mm) ou TSSOP (5x6,4mm) de la so­cié­té, qui exi­ge­rait une quin­zaine de com­po­sants. Si le LTM4661 re­quiert une ten­sion d’ali­men­ta­tion com­prise entre 1,8V et 5,5V, il fonc­tionne à par­tir de 0,7 V seule­ment après sa mise en ser­vice. La ten­sion de sor­tie est fixée entre 2,5V et 15V, par l’in­ter­mé­diaire d’une unique ré­sis­tance. La com­bi­nai­son d’un pe­tit boî­tier et des plages des ten­sions d’en­trée et de sor­tie in­di­quées fait du LTM4661 un ex­cellent can­di­dat pour les mo­dules op­tiques, mais aus­si pour les équi­pe­ments ti­rant leur éner­gie d’une bat­te­rie, les sys­tèmes de sau­ve­garde ali­men­tés sur bat­te­rie, la po­la­ri­sa­tion des am­pli­fi­ca­teurs de puis­sance RF et des diodes la­ser, les pe­tits mo­teurs DC.

Trois modes opé­ra­toires

Une fré­quence de dé­cou­page de 1MHz par dé­faut et une ar­chi­tec­ture à sor­tie double phase se tra­duisent par une ré­ponse tran­si­toire ra­pide vis-à-vis des va­ria­tions de charge et de ligne, et par une ré­duc­tion im­por­tante de l’on­du­la­tion en sor­tie. La ré­gu­la­tion de la ten­sion de sor­tie est meilleure que ± 3% en fonc­tion des condi­tions de ligne, de charge et de tem­pé­ra­ture, alors que le ren­de­ment maxi­mal est don­né pour 92 % (en­trée 3,3 V, sor­tie 5V). Comme beau­coup de pro­duits de la so­cié­té, ce μMo­dule fonc­tionne se­lon trois modes : mode conti­nu for­cé, mode de syn­chro­ni­sa­tion sur une hor­loge ex­terne et « Burst Mode ». Dans ce der­nier cas, où une seule phase est opé­ra­tion­nelle, le cou­rant de re­pos est de seule­ment 25 μA. Au dé­mar­rage, l’in­ten­si­té des cou­rants d’ap­pel est li­mi­tée, alors que la charge est dé­con­nec­tée de la sor­tie à l’ar­rêt. En­fin, des fonc­tions de pro­tec­tion contre les courts-cir­cuits, les sur­ten­sions et les tem­pé­ra­tures ex­ces­sives sont de ri­gueur. Le LTM4661 est dis­po­nible dans la gamme de tem­pé­ra­ture - 40°C à + 125°C. Par quan­ti­té de 1000 pièces, son prix uni­taire dé­marre à 6,98$.

< Le LTM4661 d’Ana­log De­vices est no­tam­ment con­çu pour dé­li­vrer la ten­sion de po­la­ri­sa­tion re­quise par les mo­dules op­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.