ON Se­mi mul­ti­plie les ima­geurs sur tous les fronts

L’amé­ri­cain lance un grand nombre de cap­teurs d’images afin de cou­vrir un large spectre d’ap­pli­ca­tions pro­fes­sion­nelles al­lant de l’in­dus­triel au scien­ti­fique en pas­sant par l’au­to­mo­bile et la vi­déo­sur­veillance.

Electronique S - - Sommaire - FRÉ­DÉ­RIC RÉMOND

ON Se­mi­con­duc­tor s’est taillé au fil des an­nées ( et de nom­breuses ac­qui­si­tions comme Ap­ti­na, True­sense Ima­ging et la di­vi­sion cor­res­pon­dante de Cy­press Se­mi­con­duc­tor) un des plus so­lides ca­ta­logue d’ima­geurs du mar­ché, tout en pre­nant soin de res­ter à l’écart des mo­dèles grand pu­blic à faible marge tels que ceux em­bar­qués dans les smart­phones. I l se r etrouve au­jourd’hui à la tête d’une offre com­plète, qu’il fait fruc­ti­fier tous azi­muts. L’amé­ri­cain échan­tillonne ain­si le KAE08152, un ima­geur IT-EMCCD ( in­ter­line trans­fer elec­tron mul­ti­plying CCD) des­ti­né à des ap­pli­ca­tions spé­ci­fiques sous faible lu­mi­no­si­té comme l’ima­ge­rie scien­ti­fique et mé­di­cale, la sur­veillance et le mi­li­taire. Il par­tage la dé­fi­ni­tion (8,8 mil­lions de pixels) et le for­mat op­tique (4/3 pouce) de l’ac­tuel KAE-08151, mais bé­né­fi­cie d’une ar­chi­tec­ture de pixel amé­lio­rée qui double le ren­de­ment quan­tique dans l’in­fra­rouge proche, ty­pi­que­ment au­tour de 850nm. La tech­no­lo­gie IT-EMCCD d’ON Se­mi per­met pour un même cli­ché de mê­ler une image CCD (trans­fert de ligne) stan­dard et une image EMCCD (mul­ti­pli­ca­tion d’élec­trons) à gain éle­vé afin d’étendre la dy­na­mique de l’image fi­nale. À no­ter que tous les ima­geurs IT-EMCCD de l’amé­ri­cain sont dé­sor­mais dis­po­nibles dans un boî­tier in­té­grant le re­froi­dis­se­ment ther­mo­élec­trique, donc plus éco­no­mique et simple à mettre en oeuvre pour les uti­li­sa­teurs dé­si­reux d’ob­te­nir des per­for­mances maxi­males. Tou­jours dans le très haut de gamme, ON Se­mi­con­duc­tor échan­til- lonne le KAI-43140, un ima­geur CCD de 43 mil­lions de pixels au for­mat op­tique 35 mm qui convient à l’ima­ge­rie in­dus­trielle, l’ins­pec­tion d’écrans plats ou en­core la pho­to­gra­phie aé­rienne. Il uti­lise une nou­velle struc­ture de pho­to­site me­su­rant 4,5 μm de cô­té, à com­pa­rer aux 5,5 μm des mo­dèles pré­cé­dents. Do­té d’un ob­tu­ra­teur glo­bal, il dé­livre jus­qu’à quatre images par se­conde à pleine dé­fi­ni­tion. Il re­prend le boî­tier et le bro­chage des ac­tuels KAI- 29050/52, des mo­dèles li­mi­tés à 29 mil­lions de pixels, ce qui sim­pli­fie la mise à jour de sys­tèmes exis­tants. Sa pro­duc­tion en vo­lume est pré­vue pour le troi­sième tri­mestre 2018.

Sen­si­bi­li­té ac­crue aux in­fra­rouges proches

Pour les ca­mé­ras de sur­veillance, ON Se­mi­con­duc­tor inau­gure une tech­no­lo­gie bap­ti­sée Near In­fra-Red+ (NIR+) au sein des ima­geurs Cmos AR0522 et AR0431. Comme son nom l’in­dique, cette tech­no­lo­gie per­met d’étendre la sen­si­bi­li­té du cap­teur aux in­fra­rouges proches et donc d’ob­te­nir de meilleures images à faible lu­mi­no­si­té tout en uti­li­sant moins de diodes i nfra­rouges d’éclai­rage. L’AR0522 em­barque 5,1 mil­lions de pixels dans un for­mat op­tique 1/2,5 pouce et une struc­ture BSI (illu­mi­na­tion par l’ar­rière) ex­ploi­tant des pho­to­sites de 2,2μm de cô­té. Sa sen­si­bi­li­té se­rait deux fois plus éle­vée que celle du pré­cé­dent AR0521 en in­fra­rouges proches. Lui aus­si BSI, mais avec des pho­to­sites de 2 μm, l’AR0431 com­prend 4 mil­lions de pixels dans un for­mat plus com­pact (1/3,2 pouce) et vise da­van­tage les ca­mé­ras ali­men­tées sur bat­te­rie grâce à ses dif­fé­rents modes de mise en veille. À no­ter qu’il peut cap­tu­rer jus­qu’à 120 images par se­conde et convient donc à la mise en oeuvre de fonc­tions slow mo­tion. Les AR0522 et AR0431 sont en­cap­su­lés en boî­tier mPLCC me­su­rant res­pec­ti­ve­ment 12x12mm et 10x10mm. ON Se­mi­con­duc­tor vient éga­le­ment de pré­sen­ter l’AR0221, un ima­geur Cmos haut de gamme à 2,1 mil­lions de pixels qui se dis­tingue par sa sen­si­bi­li­té et vise no­tam­ment les ap­pli­ca­tions in­dus­trielles. Ce cap­teur ex­ploite de nou­veaux pho­to­sites à illu­mi­na­tion par l’ar­rière de 4,2 μm de cô­té (for­mat op­tique 1/1,7 pouce) et bé­né­fi­cie d’une fonc­tion d’ex­ten­sion de dy­na­mique (HDR) à triple ex­po­si­tion. L’AR0221 dé­livre 30 images par se­conde en 1 080p. Il fonc­tionne entre - 30°C et + 85°C et dis­pose de sorties MIPI CSI-2 à quatre lignes et HiSPI SLVS ain­si que d’une in­ter­face à deux fils pour sa pro­gram­ma­tion. Tou­jours pour le sec­teur pro­fes­sion­nel (vi­sion ma­chine, trans­port in­tel­li­gent, té­lé­dif­fu­sion…), ON Se­mi a dé­mar­ré une pla­te­forme d’ima­geurs dits X-Class en échan­tillon­nant les XGS 12000 (12 mil­lions de pixels) et XGS 8000 (8 mil­lions de pixels). Ces ima­geurs ex­ploitent des pixels de 3,2 μm à ob­tu­ra­teur glo­bal ca­pables de se re­com­bi­ner pour four­nir dif­fé­rentes dé­fi­ni­tions et dif­fé­rentes sen­si­bi­li­tés à par­tir d’un seul et même cap­teur. Ils se dé­marquent aus­si par leur ra­pi­di­té et se­ront dis­po­nibles en deux classes : le XGS 12000 dé­livre ain­si soit 90 images par se­conde via une in­ter­face Ether­net 10 Gbit/ s, soit 27 images par se­conde via un port USB 3.0. Le XGS 8000 mon­te­ra, lui, à 130 ou 75 images par se­conde. Les deux com­po­sants sont ser­tis dans un boî­tier LGA à 163 contacts. Four­nis­seur très pré­sent sur le mar­ché au­to­mo­bile, ON Se­mi a en­fin ajou­té une ver­sion con­forme à la norme AEC-Q100 de son ima­geur Cmos AR0237 avec en ligne de mire les sys­tèmes de sé­cu­ri­té dans l’ha­bi­tacle ( dash cam) dont l’usage est en­cou­ra­gé par les com­pa­gnies d’as­su­rance. L’AR0237AT em­barque 2,1 mil­lions de pixels et dé­livre jus­qu’à 60 images par se­conde en 1080p. Il fonc­tionne dans la gamme de tem­pé­ra­tures éten­due entre - 40°C et + 105 °C. L’AR0237AT est en­cap­su­lé dans un boî­tier IBGA à 80 contacts me­su­rant 10x10mm et peut voir sa sen­si­bi­li­té en­core dou­blée une fois as­so­cié à un pro­ces­seur d’images à tech­no­lo­gie Cla­ri­ty+ de l’amé­ri­cain.

≥ Cet ima­geur Cmos haut de gamme à 2,1 mil­lions de pixels ex­ploite de nou­veaux pho­to­sites à illu­mi­na­tion par l’ar­rière de 4,2μm de cô­té et bé­né­fi­cie d’une fonc­tion d’ex­ten­sion de dy­na­mique ( HDR) à triple ex­po­si­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.