Sam­sung, SK Hy­nix et Mi­cron soup­çon­nés d’en­tente sur les prix des Dram

Ces trois fa­bri­cants dé­tiennent 95 % du mar­ché mon­dial des mé­moires Dram.

Electronique S - - Stratégie / Gérer - JACQUES MA­ROUA­NI

Un tri­bu­nal ca­li­for­nien a dé­po­sé un re­cours col­lec­tif contre Sam­sung, SK Hy­nix et Mi­cron Tech­no­lo­gy, tan­dis que les au­to­ri­tés chi­noises ont ou­vert une en­quête sur ces trois mêmes fa­bri­cants de Dram. Dans les deux cas, ils sont soup­çon­nés d’en­tente sur les prix. Les trois fa­bri­cants vi­sés se par­tagent 95 % du mar­ché mon­dial des Dram qui a fait un bond de 76 % en 2017 à près de 72 mil­liards de dol­lars. En fin d’an­née der­nière, les prix ont aug­men­té entre 5 et 10 %, et jus­qu’à 20 % pour les Dram équi­pant les smart­phones, se­lon TrendForce. Au 1er tri­mestre 2018, les sud-co­réens Sam­sung et SK Hy­nix déte- naient res­pec­ti­ve­ment 44,9 % et 27,9 % du mar­ché mon­dial des Dram, le fa­bri­cant amé­ri­cain Mi­cron 22,6 %. La Chine consomme en­vi­ron 20 % de la pro­duc­tion mon­diale de Dram. Il veut pro­té­ger sa propre pro­duc­tion de ter­mi­naux ven­dus dans le monde en­tier de la hausse des prix des mé­moires. À no­ter aus­si que plu­sieurs fa­bri­cants chi­nois s’ap­prêtent à four­nir des Dram en quan­ti­té à par­tir de 2019. C’est donc éga­le­ment pour leur évi­ter des dé­boires lors de leurs dé­buts sur le mar­ché que les au­to­ri­tés chi­noises ont ini­tié une en­quête sur les mas­to­dontes qui dé­tiennent l’es­sen­tiel de ce mar­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.