LES JAUGES DE BAT­TE­RIE CONJUGUENT PRÉ­CI­SION ET DIS­CRÉ­TION

Electronique S - - Actualité / Composants -

Conçues pour un large éven­tail d’ap­pli­ca­tions ti­rant leur éner­gie d’un ou plu­sieurs ac­cu­mu­la­teurs Li- ion, les jauges de bat­te­rie MAX17260 et MAX17261 de Maxim In­te­gra­ted ga­ran­tissent une pré­ci­sion éle­vée, sans de­voir au préa­lable ca­rac­té­ri­ser le type de la bat­te­rie. De tels cir­cuits ont pour vo­ca­tion de maxi­mi­ser la du­rée de fonc­tion­ne­ment d’un ap­pa­reil, en évi­tant les ar­rêts pré­ma­tu­rés ou sou­dains. Pour ce faire, ils em­barquent l’al­go­rithme pro­prié­taire Mo­delGauge m5 EZ. Les MAX17260 et MAX17261 sont égale- ment fort dis­crets. Ils sont en ef­fet lo­gés dans un boî­tier WLP ( Wa­fer Le­vel Pa­ckage), dont les di­men­sions sont de seu­le­ment 1,5 x 1,5 mm. L’op­tion de boî­tier TDFN de 3 mm de cô­té est éga­le­ment pro­po­sée. Quant à leur cou­rant de re­pos, il est très faible, soit 5,1 μA. Le MAX17260 est con­çu pour une seule cel­lule et offre une op­tion de dé­tec­tion de cou­rant cô­té haut ( Rsense). Le MAX17261 ex­ploite pour sa part un di­vi­seur ré­sis­tif ex­terne, afin d’ac­cep­ter les confi­gu­ra­tions à plu­sieurs élé­ments en sé­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.