UNE JOUR­NÉE AVEC SU­SAN SA­RAN­DON

LA LÉ­GEN­DAIRE AC­TRICE VIENT DE TOUR­NER « THE LIFE AND DEATH OF JOHN F. DONOVAN », LE NOU­VEAU XA­VIER DOLAN. CETTE ÉGÉRIE L’ORÉAL PA­RIS DE 70 ANS NOUS RA­CONTE SON QUO­TI­DIEN ET SES SE­CRETS DE BEAU­TÉ.

ELLE (France) - - VIE PRIVÉE - PAR FRAN­ÇOISE DELBECQ

08.00

J’ouvre les yeux et… je les re­ferme aus­si­tôt pour mé­di­ter. Un exer­cice que je m’im­pose dix à vingt mi­nutes par jour. C’est de­ve­nu un ri­tuel. Lorsque je suis obli­gée de m’y sous­traire, mon esprit est comme brouillé et je me sens mal­heu­reuse le reste de la jour­née. La mé­di­ta­tion me li­bère de mes ten­sions, de mes an­goisses, de ma co­lère, qu’il s’agisse de ma vie per­son­nelle ou pro­fes­sion­nelle. Et Dieu sait que l’on peut ac­cu­mu­ler les frus­tra­tions sur un tournage ! Je fais le vide car mon esprit est mon pire en­ne­mi. Il y a quelques an­nées, j’ai sui­vi un pro­gramme de mé­di­ta­tion de la Fon­da­tion Da­vid Lynch. J’y ai ap­pris à cher­cher en moi ce qu’il y a de bon. Comme un tré­sor. Je suis pour la va­lo­ri­sa­tion de soi !

08.30

J’aime le ca­fé, mais il me rend ner­veuse, alors je me console avec des litres de thé vert. À 70 ans, il est temps de prendre soin de mes os. Je mange du fro­mage, comme me l’a re­com­man­dé mon mé­de­cin. Mais at­ten­tion, ja­mais de lait de vache ! En re­vanche, bre­bis et chèvre à vo­lon­té. J’ai dé­cou­vert les yaourts de bre­bis et j’en suis folle.

10.00

L’in­ac­ti­vi­té m’en­nuie. À la dif­fé­rence de mes amies qui pas­saient des heures sur la plage, moi, je n’y al­lais pas. Je ne me suis ja­mais ex­po­sée au so­leil. Du coup, mon capital so­laire est qua­si in­tact ! Ma peau et moi, c’est une belle his­toire. J’ai la chance d’avoir hé­ri­té des gènes mé­di­ter­ra­néens de ma mère, d’ori­gine si­ci­lienne. Mon conseil pour res­ter jeune ? Ne pas fu­mer. La ci­ga­rette est un poi­son pour la peau. Quand de jeunes ac­trices me de­mandent le se­cret de ma réus­site, je leur ré­ponds : « La ca­mé­ra n’aime pas les rides, alors étei­gnez cette ci­ga­rette ! » À la nais­sance de mon pre­mier en­fant, j’ai ar­rê­té de fu­mer.

13.00

Pause ! C’était mon moment pré­fé­ré sur le tournage du film de Xa­vier Dolan. On se re­trou­vait tous en­semble et on dé­brie­fait en gri­gno­tant. J’ai ado­ré tra­vailler avec ce réa­li­sa­teur de 28 ans. Quelle éner­gie ! Il me fait pen­ser à Al­modó­var. Comme lui, il a l’oeil par­tout : la cou­leur d’un tis­su au mur, la to­na­li­té d’un pa­pier peint. C’est lui qui a des­si­né les cos­tumes. J’étais heu­reuse de jouer le rôle d’une mère parce que c’est un per­son­nage ré­cur­rent dans ses films. J’ai l’im­pres­sion de faire dé­sor­mais par­tie de sa fa­mille.

16.00

Je vis à New York, j’aime beau­coup me pro­me­ner sur la High Line, le parc pu­blic construit sur une ligne de mé­tro aé­rien désaf­fec­tée. J’avoue avoir été très flat­tée qu’on me de­mande de sou­te­nir ce pro­jet de ré­ha­bi­li­ta­tion. Ré­sul­tat, 5 mil­lions de tou­ristes dé­am­bulent tous les ans dans cette ver­dure. Une bouf­fée d’air frais en plein Man­hat­tan.

20.00

La soi­rée com­mence. Quoi qu’il ar­rive, dî­ner ou cock­tail, je ne bois pas beau­coup. Lorsque je vi­vais en Ita­lie avec le réa­li­sa­teur Fran­co Amur­ri, le père de ma fille Eva, j’ap­pré­ciais le vin rouge. Les an­nées pas­sant, je ne sup­porte plus le blanc, ni le cham­pagne. Dès la pre­mière gor­gée, j’ai mal à la tête. En re­vanche, si je suis dans un bar, je ne dis ja­mais non à une te­qui­la !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.