90’S OBSESSION

BAS­KETS, CHO­KERS, SPICE GIRLS : LES AN­NÉES 1990 RESURGISSENT DANS NOS IMAGINAIRES ET DANS NOS VES­TIAIRES. DÉCRYPTAGE D’UN RE­TOUR DE FLAMME PAR­TI POUR DU­RER.

ELLE (France) - - TENDANCE - NATHALIE DOLIVO

C’était hier, et pour­tant… les voi­ci qui re­viennent dé­jà (mais étaient-elles ja­mais vrai­ment par­ties fi­na­le­ment ?). Quoi donc ? Les an­nées 1990, celles de notre jeu­nesse, de nos er­re­ments et de nos gloires. Celles qu’on avait tra­ver­sées sans réa­li­ser que tous ces si­gnaux es­thé­tiques fi­ni­raient par for­mer un en­semble co­hé­rent. Bref, on les pen­sait re­lé­guées aux ou­bliettes de l’his­toire, rien de bon à en ti­rer. Ra­té ! Ces derniers temps, leur ombre plane. La mode, sans re­lâche, convoque leurs codes et leurs fi­gures em­blé­ma­tiques, per­son­na­li­tés to­tems is­sues de toutes les sub­cul­tures nées alors. Au pan­théon des res­sus­ci­tés, voi­ci donc Kurt Co­bain et sa trouble Court­ney Love, roi et reine éter­nels d’un grunge fait de nuits blanches et de rock dé­braillé mais aus­si de tar­tans, de jeans troués, de nui­settes et de T-shirts au bout du rou­leau. Les TLC, groupe R’n’B culte, font la course avec les Spice Girls pour dé­cro­cher la mé­daille des hé­roïnes du sports­wear co­ol tel que plé­bis­ci­té de nou­veau au­jourd’hui : du fluo, du jog­ging in­té­gral, du Néo­prène et de la bas­ket por­tée en ville, tout y est. Le hip-hop old school est lui aus­si de­ve­nu in­con­tour­nable. Dans la fou­lée, le mou­ve­ment tech­no, les pre­mières raves, les tra­vel­lers, les gab­bers : tout re­vient, tout inspire. Y com­pris du cô­té sombre : le film « 120 bat­te­ments par mi­nute », qui ra­conte la lutte contre le si­da dans les an­nées 1990 sur fond de club­bing et d’ac­ti­visme po­li­tique, n’a-t-il pas connu un triomphe au der­nier Fes­ti­val de Cannes ?

Loin du ci­né­ma, les sé­ries té­lé ont aus­si four­ni leur contin­gent d’icônes pour le temps pré­sent : « Le Prince de Bel-Air », « Alerte à Malibu », « Clue­less », « Be­ver­ly Hills 90210 », « Mel­rose Place »… Les hé­ros qu’on pen­sait fa­lots, voire un peu niai­seux, ont fi­na­le­ment cho­pé leurs ti­ckets pour l’éter­ni­té ! Et se ré­vèlent plus am­bi­gus et ins­pi­rants que pré­vu...

« Les qua­dras d’au­jourd’hui, qui ont été ados dans les 90’s, se voient of­frir comme une se­conde chance avec ce re­vi­val », com­mentent Noé­mie Voyer et Claire Sa­va­ry du bu­reau de tendances Ins­tinct. En prin­cipe, ils peuvent en­fin ac­qué­rir une pièce Su­preme (marque de skate qui vient de

li­vrer une hy­pis­sime col­la­bo­ra­tion avec la mai­son Vuit­ton) sur la­quelle ils lor­gnaient ados. Ou as­su­mer sans peur du ri­di­cule cet en­semble jog­ging Ch­loé. Bref, se payer un pe­tit bain de jou­vence. Mais les mil­len­nials, eux pour qui tout ce­la est d’un exo­tisme fi­ni, d’où leur vient cette fu­rieuse en­vie de s’ha­biller comme Brit­ney Spears époque « Ba­by One More Time », avec ju­pette, cho­ker et sou­tif en guise de top ?

Si tout ce­la leur rap­pelle leurs pa­rents, « ils dé­couvrent cet uni­vers sur Pin­te­rest, Tumblr, les ré­seaux et trouvent ça su­per vin­tage en même temps qu’abor­dable », notent en­core Noé­mie Voyer et Claire Sa­va­ry. À la vi­tesse de l’éclair, les 90’s sont donc en­trées dans l’his­toire. Le constat ne nous ra­jeu­nit pas et elle semble loin, cette dé­cen­nie de fin de siècle. Schi­zo­phrène, écar­te­lée entre les crises, les guerres (Irak, Rwan­da, Bos­nie...) mais éga­le­ment un re­gain éco­no­mique et le dé­but des start-up, elle peut certes rap­pe­ler à cer­tains égards nos an­nées 2010 (vous avez dit crise éco­no­mique, guerre, ter­ro­risme et esprit start-up ?).

Pour­tant, la grande affaire des 90’s, c’est bien le dé­but de l’ère in­for­ma­tique, le dé­ve­lop­pe­ment des

nou­velles tech­no­lo­gies et des ré­seaux so­ciaux. La source de tout ce que nous connais­sons au­jourd’hui. Peut-être ce voyage dans le pas­sé sert-il à ce­la : re­vi­si­ter le moment des ori­gines, où notre so­cié­té a bas­cu­lé dans l’ère tech­no, pour mieux com­prendre ce qui nous dé­ter­mine. Se sou­ve­nir des dis­quettes, des pre­mières pages Mys­pace, des pre­miers chats, des iMac qui res­sem­blaient à des bon­bons, de son pre­mier « pa­ger », de son pre­mier té­lé­phone Bi-Bop, de ses pre­miers amis sur FB (oui, on connais­sait cha­cun d’entre eux per­son­nel­le­ment)... En 2017, le temps semble s’être ac­cé­lé­ré. La nos­tal­gie aus­si.

1990 Le bom­ber 1997 Le cos­tard mi­ni­mal

1993 1997 La robe tube se­lon Ch­ris­ty T. Le grunge de Kurt Co­bain

1997 Le sports­wear co­ol des Spice Girls

Les cou­leurs fla­shy des TLC 1999

1991 Le cor­set

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.