On peut ren­for­cer les dé­fenses du foe­tus

Enceinte & Accoucher - - Enquête -

De­puis 1996 on uti­lise la tech­nique de la trans­plan­ta­tion dans l’uté­rus de la moelle os­seuse. La pre­mière in­ter­ven­tion concer­nait un foe­tus qui souf­frait d’une forme ai­guë d’im­mu­no-dé­fi­cience ap­pe­lée SCID (Se­vere Com­bi­ned Im­mu­no­de­fi­cien­cy). C’est une ano­ma­lie ca­rac­té­ri­sée par le manque de dé­fenses im­mu­ni­taires contre la­quelle l’unique so­lu­tion est la trans­plan­ta­tion de moelle os­seuse. Main­te­nant, on peut in­ter­ve­nir même dans l’uté­rus, quand les risques de re­jet sont plus bas. Nous pen­sons à élar­gir les ap­pli­ca­tions de cette trans­plan­ta­tion à d’autres ano­ma­lies gé­né­tiques ré­pan­dues, comme la tha­las­sé­mie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.