Im­por­tance des ac­ti­vi­tés ar­tis­tiques pour l’en­fant Té­moi­gnage de Bri­gitte Sé­né­ca

Esprit Bébé - - Enfant -

Bri­gitte Sé­né­ca, vous êtes ar­tiste peintre, vous avez fon­dé le Centre de Créa­tion, de Si­lence et de Beau­té, et vous dis­pen­sez des for­ma­tions en art-thé­ra­pie. En quoi la créa­tion libre est-elle im­por­tante pour l’en­fant ? L'en­fant est une force vive, il est très éveillé, voit tout, en­tend et per­çoit tout. Tout est neuf pour lui et rien de ce qui est im­por­tant ne lui échappe. "Il a l'au­dace de l'ar­tiste" nous dit Pi­cas­so. Si nous lui of­frons une vraie pos­si­bi­li­té de créer -sans at­tendre un ob­jet fi­ni pré­vu à l'avance par l'édu­ca­teur, en le res­pec­tant en­tiè­re­ment dans ce qu'il es­til va se construire en créant, non seule­ment sur le plan de l'in­tel­lect, mais dans une glo­ba­li­té hu­maine. Vous ve­nez jus­te­ment de sor­tir un nou­veau livre in­ti­tu­lé « la créa­tion met l’Homme de­bout ». Et vous y ex­pli­quez que l’art est si im­por­tant dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’en­fant... Oui. Quand il peint, l’en­fant est tout en­tier là. C'est un jet et ce jet en­globe le corps, le coeur, l'ima­gi­naire et le sen­sible. C'EST UN ACTE VI­TAL. Il dure ce qu'il dure se­lon l'âge 3, 1O, 15 mi­nutes, mais c'est un acte fon­da­teur très im­por­tant : l'en­fant dé­couvre le monde, le res­sent et prend sa place au sein de cet uni­vers cons­truit. Ce­la lui per­met de rê­ver, de mon­trer ses rêves : re­garde ma­man, re­garde mai­tresse ! Com­bien de fois ces rêves n'ont pas été pris au sé­rieux ! Non pas que l'adulte n'est pas ai­mant, mais il ne prend pas as­sez au sé­rieux cette éla­bo­ra­tion de l'Etre, c'est-à-dire de la vie pro­fonde sen­sible de l'en­fant. Créer pour l'en­fant est aus­si né­ces­saire à sa crois­sance et à son équi­libre que la nour­ri­ture du corps. Ce ne sont pas de veines rê­ve­ries. Et il a be­soin d'être ac­com­pa­gné dans ce qu'il a de plus in­time et d'unique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.