Je Manque de cou­rage

Culti­vez la confiance en vous

Esprit Yoga HS - - MÉDITATION -

Une ac­tion qui de­mande un cou­rage in­croyable pour une per­sonne, peut se ré­vé­ler in­si­gni­fiante pour une autre. Votre obs­tacle peut être un gouffre de 20 mètres sous un pont sus­pen­du entre les mon­tagnes ; la peur de nuire à votre car­rière si vous dé­non­cez un mé­fait de l’en­tre­prise ; celle de perdre l’amour de votre conjoint en avouant cer­taines vé­ri­tés sur vous­même. Cha­cun de nous, à un mo­ment don­né, se re­trouve à de­voir faire quelque chose qui l’ef­fraie. Le cou­rage est cette qua­li­té du coeur qui nous donne la force de le faire. En sans­krit, les ra­cines du mot cou­rage sont les mêmes que celles du mot so­leil. En ef­fet, de nom­breux sys­tèmes an­ciens as­so­cient so­leil, le coeur du sys­tème so­laire, au muscle qui bat et ir­ra­die le centre de notre corps. Tout comme le coeur, le cou­rage est une fleur de lotus à plu­sieurs pé­tales, as­so­cié à nos plus grandes qua­li­tés de coeur : force, fer­me­té, confiance en nous-même, au­to­no­mie, in­té­gri­té, amour.

1 contem­plez votre cou­rage

As­seyez-vous se­rei­ne­ment et contem­plez votre type de cou­rage. Quelles ont été se­lon vous vos ac­tions les plus cou­ra­geuses ? Com­ment vous êtes-vous sen­ti, juste avant de mo­bi­li­ser les res­sources qui vous ont per­mis d’ac­com­plir vos ac­tions ? Avez-vous vi­sua­li­sé la so­lu­tion ? Prenez en compte n’im­porte quel mo­ment où vous avez af­fron­té ou­ver­te­ment vos peurs. Quelle était votre li­mite à ce mo­ment-là ? Quel bénéfice avez-vous ti­ré en la dé­pas­sant ?

2 quelle est ma li­mite ?

Main­te­nant, de­man­dez-vous « À ce mo­ment de ma vie, quelle est ma li­mite ? Quel est le pro­blème le plus grand que je suis en train d‘af­fron­ter ? En quoi dois-je faire preuve de cou­rage ? »

3 j’inspire le So­leil

En­suite, ins­pi­rez de­puis le coeur et ima­gi­nez la pré­sence d’un so­leil ra­dieux au centre de votre poi­trine. Lorsque vous vous sen­tez com­plè­te­ment connecté, de­man­dez à votre coeur « En quoi puis-je avoir confiance ? »

4 j’écris

À pré­sent com­men­cez à écrire, sans y ré­flé­chir, tout ce qui vous vient à l’es­prit. Lorsque vous au­rez tout écrit, faites une pause, et po­sez-vous à nou­veau la ques­tion. Vous pou­vez conti­nuer à vous la po­ser, avec l’in­ten­tion d’al­ler tou­jours plus loin. Ne soyez pas in­quiet si de vieux sou­ve­nirs émergent, si des larmes montent. Conti­nuez à vous po­ser la ques­tion jus­qu’à ce que vous ar­ri­viez à la conscience d’un centre plus pro­fond. La ré­ponse pour­rait émer­ger im­mé­dia­te­ment, au bout de quelques heures, ou après plu­sieurs jours. Mais elle ar­ri­ve­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.