Une très longue his­toire

Eure Infos - - Evreux -

De 1941 aux pre­miers coups de pioche du chan­tier, les bé­né­voles de l’as­so­cia­tion Évreux Nature En­vi­ron­ne­ment se sont at­te­lés à la ré­dac­tion de la très très longue his­toire de la dé­via­tion d’Évreux.

Les deux pre­miers cha­pitres (il y en au­ra 22 au to­tal) de ce chan­tier au long court de­vraient être dis­po­nibles dès ce mar­di sur le site de l’as­so­cia­tion (http:// www.evreux-nature-en­vi­ron­ne­ment.org).

On y ap­pren­dra no­tam­ment que l’étude d’amé­na­ge­ment de la dé­via­tion d’Évreux ne date pas d’hier.

En 1942, Paul Dran­ger, ar­chi­tecte-ur­ba­niste aux Ponts et Chaus­sées, avait dé­jà des­si­né le tra­cé de l’ac­tuelle dé­via­tion sud-ouest. Si le chan­tier avance au même rythme, les pre­miers vé­hi­cules pour­ront com­men­cer à rou­ler sur la deux fois deux voies en 2092. Un peu de pa­tience…

Marc-An­toine Ja­met, le boss des so­cia­listes du dé­par­te­ment, n’a pas ap­pré­cié le ral­lie­ment de Mé­la­nie Mam­me­ri au mou­ve­ment d’Em­ma­nuel Ma­cron an­non­cé dans nos co­lonnes. Ce week-end, dans un tweet as­sas­sin, il le qua­li­fiait même de « honte » rap­pe­lant que la fé­dé­ra­tion du PS de l’Eure « a sou­te­nu, in­ves­ti, payé » les cam­pagnes de l’élue régionale… En par­ta­geant ce tweet sur Fa­ce­book, la sec­tion PS d’Évreux a fait ré­agir toute la fé­dé­ra­tion (large ! Il y avait au moins 6 com­men­taires !)… En tout cas, ça s’écharpe sur le net sur le su­jet, entre ceux qui dé­fendent Mé­la­nie Mam­me­ri et ceux qui ai­me­raient bien qu’elle quitte le PS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.