Les com­mu­nistes en deuil

Eure Infos - - Evénement. -

Mi­chel Le­blanc, membre de la sec­tion PCF Évreux Porte Nor­mande, an­cien ad­joint d’Évreux, an­cien Conseiller ré­gio­nal, signe le com­mu­ni­qué de la sec­tion du PCF de la ville.

« Une triste nou­velle gagne la ville d’Évreux avec la dis­pa­ri­tion de Rol­land Plai­sance maire com­mu­niste de 1977 à 2001. Un homme qui au­ra mar­qué de son em­preinte sa ville.

Il nous laisse en hé­ri­tage de ma­gni­fiques réa­li­sa­tions : le dé­ve­lop­pe­ment de la cul­ture, la po­li­tique in­no­vante en di­rec­tion de la pe­tite en­fance, du sport pour tous, sans ou­blier son at­ta­che­ment à l’équipe de bas­ket de l’ALM.

Le dé­ve­lop­pe­ment de ces po­li­tiques a né­ces­si­té la construc­tion de bâ­ti­ments : le Ca­dran, la bi­blio­thèque, le mu­sée ou l’ac­qui­si­tion de Trangis avec son ma­gni­fique parc pay­sa­ger.

Rol­land Plai­sance c’est l’homme de La Ma­de­leine, son quar­tier, un lieu qui, avec ses ha­bi­tants, en font un en­droit très at­ta­chant. II y crée­ra l’Ami­cale Laïque de La Ma­de­leine.

Rol­land Plai­sance a su confor­ter Évreux dans son rôle de ca­pi­tale, un temps for­te­ment contes­tée par la ville nou­velle du Vau­dreuil. L’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, comme la mise en place de l’ag­glo et le contour­ne­ment de la ville, confor­te­ront Évreux comme une ville at­trac­tive.

Nous nous sou­vien­drons éga­le­ment d’un homme de ras­sem­ble­ment et d’ou­ver­ture. Face à la di­vi­sion de la gauche en 1977, il im­pose une liste de femmes et d’homme de gauche et de per­son­na­li­tés ci­viles, qu’il dé­signe sous le terme de « fi­dé­li­té à la gauche unie » et lui per­met d’être maire d’Évreux pen­dant plu­sieurs man­dats.

Rol­land Plai­sance fut un maire proche de ses conci­toyens, nous de­vons pour­suivre cette fa­çon de faire. Toutes nos condo­léances à Ma­rianne, à toute la fa­mille. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.