Les bio légumes de Ma­rie-Rose

Eure Infos - - Pacy - Vallée D’eure -

Ha­bi­tante du vil­lage de Mé­rey de­puis dix ans, Ma­rie-Rose Mal­sang s’est lan­cée dans la culture de légumes et de pe­tits fruits, au dé­part juste pour le plai­sir de culti­ver son po­ta­ger et son ver­ger. « J’ai tou­jours ai­mé la na­ture et les plantes sau­vages et j’ai par­ti­ci­pé à pas mal de bourses d’échange de vé­gé­taux dans le sec­teur. J’aime voir pous­ser les plantes. L’idée de la pro­duc­tion de légumes est ve­nue na­tu­rel­le­ment ».

Dé­si­reuse d’en faire une ac­ti­vi­té à part en­tière, elle a dé­ve­lop­pé à plus grande échelle l’ex­ploi­ta­tion à son do­mi­cile en créant une serre hor­ti­cole et une serre ma­raî­chère, un tun­nel de culture de légumes aux quatre sai­sons. « Je me suis conver­tie au bio en 2013 ». De­puis quatre ans, sa pro­duc­tion au na­tu­rel bé­né­fi­cie du la­bel AB (Agri­cul­ture Bio­lo­gique).

Quatre mar­chés par semaine

De­vant faire face à une de­mande ex­po­nen­tielle, une clien­tèle sou­cieuse de consom­mer mieux et sai­ne­ment, elle a mul­ti­plié les points de vente. « Je fais quatre mar­chés par semaine : le mer­cre­di à Ver­non, le ven­dre­di à Saint-An­dré-de-l’Eure, le sa­me­di à Ivry-la-Ba­taille et le di­manche au grand mar­ché d’Ezy-sur-Eure ». Ma­rie-Rose a aug­men­té et di­ver­si­fié sa culture de légumes en culti­vant, en plus

de son po­ta­ger de Mé­rey, deux hec­tares dans la cam­pagne

de Ga­den­court. « C’est as­sez grand pour une culture na­tu­relle en ro­ta­tion. Je cultive un hec­tare et l’autre reste libre pour pou­voir l’uti­li­ser l’an­née sui­vante. L’ob­jec­tif est de ne pas fa­ti­guer la terre et d’avoir de beaux et bons légumes. Ce­la pousse bien en val­lée de l’Eure ! »

Une terre pré­ser­vée

Res­pec­tueuse de l’en­vi­ron­ne­ment et de la san­té du consom­ma­teur, elle n’uti­lise que de l’en­grais vert, des nu­tri­ments bio. « C’est une terre qui vit en agri­cul­ture bio­lo­gique : les coc­ci­nelles re­viennent, les vers de terre, toutes sortes d’in­sectes utiles, un éco­sys­tème est en place ».

Sa pro­duc­tion ar­ti­sa­nale, axée sur la qua­li­té, re­met au goût du jour des légumes an­ciens et sou­vent ou­bliés tels « les pe­tites au­ber­gines vio­lettes, les cour­gettes jaunes, les to­mates roses de Berne et aus­si, pour l’hi­ver, des pa­nais, des na­vets boule d’or. Et dans quinze jours, ce se­ra la fête des courges avec des cueillettes ».

Grâce à Bri­gitte Al­bert, pré­si­dente de l’Amap (As­so­cia­tion de main­tien de l’agri­cul­ture pay­sanne) d’Évreux, « elle m’a pous­sée à ou­vrir un point de vente à Mé­rey » et la mu­ni­ci­pa­li­té qui en­cou­rage cette ini­tia­tive, Ma­rie-Rose pro­pose main­te­nant sa cueillette du jour chaque ven­dre­di, de 17 h 30 à 19 h, dans la cour de la mai­rie (et sous le préau en cas de pluie).

In­fos au 06 99 59 89 90.

Pour son pre­mier mar­ché à Mé­rey ven­dre­di (de 17 h 30 à 19 h), les légumes de Ma­rie-Rose (au centre) ont eu du suc­cès !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.