La pri­son ferme pour des faux billets

Eure Infos - - Justice -

Ac­tuel­le­ment pri­son­nier à Évreux, après seize condam­na­tions, Ma­ma­dou M’Bod­ji ( 24 ans) est do­mi­ci­lié à Évreux – La Ma­de­leine où il est plus connu pour les vols, stu­pé­fiants, tra­fics en tout genre et vio­lences. Cette fois, il s’agit de mise en cir­cu­la­tion de huit faux billets de 20 € uti­li­sés sans beau­coup de pré­cau­tions, avec un com­plice, dans son quar­tier : cinq le 15 juillet 2016 et trois autres le len­de­main.

Ma­ma­dou (qui n’a pas li­vré l’iden­ti­té de l’autre) fut l’ob­jet d’une in­ter­pel­la­tion dif­fi­cile car une ving­taine d’in­di­vi­dus ar­ri­vés en scoo­ter étaient par­ve­nus à le faire éva­der au mo­ment où il était em­bar­qué dans le vé­hi­cule de po­lice. Pour ex­pli­quer les 800 € de vraies cou­pures, il ten­ta d’in­vo­quer la vente d’une mo­to puis 300 € d’ar­gent de poche don­né par sa mère, chaque mois.

Mais, in­dique la pré­si­dente, la com­mer­çante du Ci­ty-Mar- ket es­cro­quée a vu trois fois les mêmes « clients » . « J’étais en sur­sis et, du coup, il est tom­bé… » se plaint le pri­son­nier.

Le sub­sti­tut trouve que le pré­ve­nu est d’une grande mau­vaise foi puisque c’est la com­mer­çante qui a ap­pe­lé la Po­lice, les a fait in­ter­pel­ler et lui qui a ten­té d’échap­per. Un autre com­mer­çant avait dé­joué la ten­ta­tive et a pu les dé­crire.

En­fin, un in­no­cent ne prend pas la fuite grâce à une émeute, es­time Etienne de Sur­vil­liers.

Le pré­ve­nu n’a tou­jours pas trou­vé de dé­fen­seur mais il plaide : « Tout le monde se res­semble à La Ma­de­leine ! »

Avec un mois de pri­son ferme pour 17e condam­na­tion, il de­vra payer 160 € de pré­ju­dice ma­té­riel à la com­mer­çante.

« De­puis mes 18 ans, je suis tou­jours en pri­son. Je n’ai pas com­pris ! » s’est ex­cla­mé Ma­ma­dou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.