TECHART GTSTREET R

Vous trou­vez la Porsche 911 Tur­bo S lé­gè­re­ment sous-mo­to­ri­sée ? Nous avons es­sayé la va­riante Techart de 720 ch.

EVO (France) - - Sommaire - Will Beau­mont et Pa­trick Garcia

Dire de la Techart Gtstreet R qu’elle n’est qu’un ou­til os­ten­ta­toire, li­mite gro­tesque, seule­ment des­ti­né à at­ti­rer l’at­ten­tion, se­rait une er­reur. Sa car­ros­se­rie car­bone, son double ai­le­ron ar­rière im­po­sant, ses ouïes d’ailes avant ins­pi­rées de la GT3 RS, ses élar­gis­seurs d’ailes et sa nou­velle écope sur le ca­pot mo­teur peuvent ef­fec­ti­ve­ment pa­raître exu­bé­rants, mais cet en­gin pos­sède la sub­stance qui coïn­cide par­fai­te­ment avec son look. Ce mo­dèle re­pose sur une base de 911 Tur­bo S dont il conserve le flat-6 3,8 litres, la boîte double em­brayage 7 rap­ports et la trans­mis­sion in­té­grale.

Ce­pen­dant, de nou­veaux tur­bos, un nou­vel échap­pe­ment ain­si qu’une re­pro­gram­ma­tion de la ges­tion élec­tro­nique ajoutent 140 ch et

170 Nm de couple à la do­ta­tion dé­jà consi­dé­rable de la voi­ture de base. Au to­tal, la Gtstreet R dé­ve­loppe 720 ch et 920 Nm de couple, elle abat le 0 à 100 km/h en 2’’7 et at­teint 340 km/h en pointe soit deux dixièmes et 10 km/h de mieux qu’une Tur­bo S.

Pour com­plé­ter ce bo­nus de per­for­mance mo­teur, on trouve éga­le­ment des roues plus larges et de plus grand dia­mètre (265/30 x 21 AV, 325/30 x 21 AR) chaus­sées en Mi­che­lin Pi­lot Sport Cup 2, des res­sorts plus fermes et plus courts et une géo­mé­trie spé­ci­fique. Dans l’ha­bi­tacle, le cuir cou­leur ci­tron vert qui ha­bille les portes est as­sor­ti aux sur­pi­qûres vertes du vo­lant en Al­can­ta­ra, du ta­bleau de bord et des ba­quets fixes en car­bone, tan­dis que les sièges ar­rière sont rem­pla­cés par des porte-casques et un ar­ceau-cage d’un vert très vif. Pas d’in­quié­tude, d’autres co­lo­ris sont bien évi­dem­ment dis­po­nibles, que vous choi­sis­siez la trans­for­ma­tion de 640 ch à 76 109 eu­ros HT ou celle de 720 ch à 108 109 eu­ros

HT. À ce ta­rif, n’ou­bliez évi­dem­ment pas d’ajou­ter le prix de la voi­ture don­neuse, en l’oc­cur­rence une 911 Tur­bo S fac­tu­rée 206 135 eu­ros ! Aus­si­tôt que vous tour­nez la clé, le nou­vel échap­pe­ment se pré­sente à vous avec vi­gueur. Le son plus puis­sant que ce­lui d’une Tur­bo S stan­dard ne de­vient ja­mais dé­plai­sant et ajoute, comme tous les autres élé­ments dé­jà ci­tés, une louche de sau­va­ge­rie sup­plé­men­taire au mo­dèle de base. En conduite clas­sique, les per­for­mances de la Techart ne pa­raissent pas dé­me­su­ré­ment dif­fé­rentes de celles d’une Tur­bo S. Elle reste in­croya­ble­ment ra­pide et tout aus­si fa­cile d’uti­li­sa­tion la plu­part du temps. Mais ti­rez plus de 6 000 tr/mn du mo­teur et vous de­vrez com­po­ser avec un énorme dé­fer­le­ment que les pneus vont avoir beau­coup de peine à conte­nir. En ligne droite, c’est tout sim­ple­ment ad­dic­tif et jouis­sif, ce­la vous pousse à rou­ler sur des rap­ports in­fé­rieurs pour ex­pé­ri­men­ter à chaque fois cette mon­tée en ré­gime éner­gique jus­qu’à la zone rouge.

Au pre­mier vi­rage, il ap­pa­raît clai­re­ment que les sen­sa­tions très ty­pées GT3 n’ont rien de su­per­fi­ciel. Le train avant ré­agit ins­tan­ta­né­ment aux im­pul­sions du vo­lant et ce­ci as­so­cié à l’ab­sence de rou­lis rend les chan­ge­ments de di­rec­tion ex­trê­me­ment vifs. La di­rec­tion se montre net­te­ment plus com­mu­ni­ca­tive que d’ori­gine et le mor­dant du train avant est tel qu’il est rare d’ap­pro­cher la li­mite d’adhé­rence des pneu­ma­tiques dans les grandes courbes.

Mais la pous­sée bru­tale n’aide pas à sor­tir des vi­rages de fa­çon to­ta­le­ment maî­tri­sée. Si vous col­lez l’ai­guille du compte-tours dans le der­nier quart de son ca­dran, l’ex­plo­sion mé­ca­nique que vous su­bis­sez donne la sen­sa­tion que l’au­to veut vous sa­tel­li­ser vers la stra­to­sphère.

C’est si sai­sis­sant que le pre­mier ré­flexe est de re­le­ver le pied de l’ac­cé­lé­ra­teur, ce qui em­pêche le train avant de vous ti­rer pro­pre­ment hors de la courbe comme le fe­rait une Tur­bo S.

Mais si vous pre­nez confiance dans ce train avant, que vous par­ve­nez à gar­der le pied sur l’ac­cé­lé­ra­teur un peu plus long­temps, l’ac­cé­lé­ra­tion com­bi­née avec un lé­ger contre-bra­quage va re­mettre l’au­to en ligne et vous té­lé­por­ter jus­qu’au pro­chain vi­rage.

Le seul sur­plus de puis­sance pour­rait faire de la Gtstreet R une bête in­domp­table, mais le châs­sis concoc­té par Techart tra­vaille pour rendre cette per­for­mance ex­cep­tion­nelle suf­fi­sam­ment ex­ploi­table. Par­fois, ce­la peut de­ve­nir sca­breux et vrai­ment li­mite, mais domp­ter ce dé­fer­le­ment agres­sif de puis­sance et cette pous­sée sau­vage pro­cure une sa­tis­fac­tion in­croyable.

Si vous trou­vez que les 911 GT3 RS ou Tur­bo S sont des au­tos vrai­ment trop do­ciles, alors voi­ci la 911 qu’il vous faut. Si vous pou­vez y mettre le prix.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.