LES GRANDES AVAN­CÉES

AÉROFREIN

EVO (France) - - Technique -

Pre­mière uti­li­sa­tion: Mer­cedes-benz 300 SLR Date : 1955 Le pre­mier construc­teur à uti­li­ser un Aérofrein fut Mer­cedes en 1955 sur sa 300 SLR de com­pé­ti­tion. La porte de malle tout en­tière se re­le­vait lorsque le pi­lote écra­sait les freins, ce­la afin de ré­duire l’ef­fi­ca­ci­té aé­ro­dy­na­mique et donc ra­len­tir. Al­fred Neu­bauer, alors di­rec­teur de la Com­pé­ti­tion de Mer­cedes-benz, trou­va cette so­lu­tion pour que ses SLR res­tent com­pé­ti­tives face aux nou­velles Ja­guar équi­pées de freins à disque.

Ce n’est qu’en 2003 qu’un nou­vel aérofrein fit son ap­pa­ri­tion sur la Mcla­ren-mer­cedes SLR qui in­cli­nait à la ver­ti­cale son ai­le­ron ar­rière pour créer de la traî­née. La plu­part des Mcla­ren de route sont de­puis pour­vues d’un aérofrein. C’est éga­le­ment le cas de La­fer­ra­ri et de la Bu­gat­ti Chi­ron mais au­cune n’est aus­si théâ­trale que les Mcla­ren.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.