Re­nault Zoe e-sport

EVO (France) - - Grand Test -

Mo­teur 2 élec­triques avec pack bat­te­ries de 40 kwh

Puis­sance 460 ch

Couple 640 Nm

Trans­mis­sion un rap­port, 4 roues mo­trices, dif­fé­ren­tiel à glis­se­ment li­mi­té AV et AR

Sus­pen­sion double tri­angle avant et ar­rière, amor­tis­seurs ré­glables, res­sorts hé­li­coï­daux.

Roues 20 pouces AV et AR

Pneus 245/30 R20 AV et AR

Poids env. 1 400 kg (3,04 kg/ch)

0-100 km/h 3’’2 (constr.)

V-max 209 km/h (constr.)

En vente ja­mais pour pro­duire des ac­cé­lé­ra­tions mons­trueuses. Au­cune autre au­to du seg­ment des ci­ta­dines et des com­pactes spor­tives n'a ja­mais ex­pé­ri­men­té ce genre de mise en vi­tesse. Le dé­fer­le­ment de couple qui dé­boule au mo­ment où vous pres­sez l'ac­cé­lé­ra­teur est énorme et instantané. Vous ne res­sen­tez ab­so­lu­ment au­cun dé­lai entre le mo­ment où vous tou­chez la pé­dale de droite et le mo­ment où l'au­to s'anime. Et la mo­tri­ci­té à ce mo­ment est to­tale. Certes, si vous re­pre­nez trop tôt l'ac­cé­lé­ra­tion à la corde, le train avant va très gé­né­reu­se­ment élar­gir la tra­jec­toire. J'es­pé­rais que la e-sport, qui en­voie 50 % de sa puis­sance vers sa poupe et dis­pose d'un dif­fé­ren­tiel ar­rière mé­ca­nique, se­rait ca­pable de rou­ler en crabe sur une simple pres­sion d'ac­cé­lé­ra­teur mais ce n'est pas le cas, elle se com­porte comme une 4 roues mo­trices pri­vi­lé­giant le train avant.

En vé­ri­té, le châs­sis mé­ri­te­rait une mise au point un peu plus raf­fi­née, pas seu­le­ment pour as­sou­plir la sus­pen­sion mais éga­le­ment pour ju­gu­ler le sous-vi­rage sous charge qui rend la vie du pi­lote com­pli­quée. Im­pos­sible de l'ins­crire pré­ci­sé­ment à la corde ou de sim­ple­ment de lui faire poin­ter le nez là où vous le dé­si­rez. Je sais, il ne s'agit là que d'un concept car cen­sé at­ti­rer l'oeil des vi­si­teurs de sa­lons, rien de plus, et son com­por­te­ment trop ferme ain­si que sa te­nue de route un peu ca­pri­cieuse im­portent fi­na­le­ment as­sez peu.

Mais, au bout du compte, la Zoe e-sport est un dé­mons­tra­teur des pos­si­bi­li­tés fu­tures dans le seg­ment des pe­tites spor­tives élec­triques. In­dé­pen­dam­ment de ses per­for­mances en­ra­gées et de ce qui se cache sous sa car­ros­se­rie car­bone, la Zoe e-sport pa­raît très concrète sous la lu­mière du jour, pas du tout uto­pique. Sur le seul plan du style, elle vaut la peine d'exis­ter et le fait qu'elle puisse se conduire tout de même aus­si bien montre que le che­min pour par­ve­nir à pro­duire une pe­tite élec­trique spor­tive n'est pas si long que ça. Re­nault de­vrait fa­bri­quer une au­to telle que celle-ci et sur­tout faire en sorte qu'elle soit vrai­ment très ra­pide. Avant que quel­qu'un d'autre ne le fasse avant eux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.