AU FI­NAL, DIF­FI­CILE DE CONVE­NIR DU FAIT QUE CE SOIT UNE BONNE VOI­TURE. à DÉ­FAUT, CE N’EN EST PAS UNE MAU­VAISE NON PLUS.

Re­mer­cie­ments :

EVO (France) - - Grand Test -

Elle fait tout cor­rec­te­ment mais rien par­fai­te­ment. Pas as­sez ri­gou­reuse mais pas as­sez confor­table non plus.

Sau­vage de par sa mé­ca­nique et sa so­no­ri­té, sans l’être vrai­ment en rai­son d’un tou­cher de route fil­tré, d’une sus­pen­sion per­fec­tible et de la trans­mis­sion in­té­grale. En fait, elle ne sert pas à grand-chose, no­tam­ment par rap­port à une F-type V6 ou V6S plus ho­mo­gène et po­ly­va­lente, et même à une F-type R ajou­tant à la V6 le soup­çon d’ex­clu­si­vi­té qui convient. Si le sur­coût était rai­son­nable ou bien s’il s’agis­sait d’une ver­sion nu­mé­ro­tée, je ne me se­rais pas ris­qué à dé­battre de la lé­gi­ti­mi­té de la SVR. Mais avec un sur­plus de 25 000 eu­ros pour 25 ch sup­plé­men­taires et une poi­gnée d’amé­lio­ra­tions, j’ad­mets quelques doutes. Seu­le­ment, il y a fort à pa­rier que c’est de cette re­la­tive in­uti­li­té… et de sa so­no­ri­té unique, que dé­cou­le­ra l’in­té­rêt des uti­li­sa­teurs, j’en conviens. Reste que je peine à l’ima­gi­ner dans un ga­rage de pis­tard ou même de mul­ti­pro­prié­taire de spor­tives qui pré­fé­re­ra op­ter pour des tem­pé­ra­ments et des uti­li­sa­tions Ch­loé Ros­tam, Gré­go­ry Sca­te­na, Quen­tin Brian­çon plus tran­chées.

En­fin, si l’on met de cô­té le sup­plé­ment qu’il ré­clame face à une F-type R, avec 155 000 eu­ros au confi­gu­ra­teur, mon mo­dèle d’es­sai en ar­rive aux mêmes pré­ten­tions de base que la der­nière 991.2 GT3. Bien qu’il ne soit pas ques­tion d’es­cro­que­rie au re­gard des per­for­mances de l’au­to, si la SVR est à la R ce que la GT3 est à la 911, elle est en­core loin d’éga­ler les pres­ta­tions de son ho­mo­logue al­le­mande. Je lui ac­corde tou­te­fois un brin d’ex­clu­si­vi­té en plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.