Che­vro­let Cor­vette C6

XA­VIER CHERCHE TOU­JOURS UNE REM­PLA­ÇANTE À SON ROADSTER BMW Z3M. CETTE FOIS-CI IL A TES­TÉ UNE COR­VETTE.

EVO (France) - - Evo Et Vous - Xa­vier

Comme pro­mis lors de mon es­sai de la M3 E92, je re­viens pour vous conter la dé­cou­verte d’un autre ob­jet plai­sir, qui n’a rien de sexuel! Quelques se­maines après avoir es­sayé la M3 avec son V8 avide de hauts ré­gimes, j’ai eu l’oc­ca­sion de faire un bon ga­lop d’es­sai à bord d’une au­to tout aus­si lé­gen­daire qui ré­pond à mon ca­hier des charges. Une gueule d’en­fer, un gros V8, une boîte mé­ca et dis­po­nible en ca­brio­let, le tout pour une tren­taine de mil­liers d’eu­ros (avec des ki­lo­mé­trages ri­di­cules): je vous pré­sente la Cor­vette C6 !

Pre­mier contact, vi­suel, l’au­to im­pres­sionne, sur­tout à cô­té d’une Fiat 500, fût-elle Abarth. Vous re­mar­que­rez que le mo­dèle es­sayé n’est pas ca­brio­let, mais un cou­pé 6.2 nan­ti du T-bone, le toit dé­mon­table qui fait d’elle une ver­sion Tar­ga fa­çon Porsche. Le look ? Je vous laisse seuls juges mais en tout cas, je n’y suis pas in­sen­sible, j’ai été ber­cé par K2000 dès ma plus tendre en­fance, j’ai donc tou­jours ap­pré­cié les Amé­ri­caines. Nous ne sommes plus dans l’uni­vers des clas­siques cou­pés al­le­mands dis­po­nibles en die­sel dans leurs ver­sions de base, mais bien dans ce­lui des GT type Porsche 911.

À bord, même constat qu’à l’ex­té­rieur, c’est large, TRÈS large et, bien que je sois ac­cou­tu­mé à un ca­pot fai­sant la moi­tié de mon au­to, ce­lui-ci me semble dé­me­su­ré­ment long. La fi­ni­tion des au­tos d’outre-at­lan­tique a sou­vent été cri­ti­quée, celle de la C6, bien qu’elle soit à des an­nées-lu­mière de celle d’une Au­di, ne me choque pas, le ta­bleau de bord n’est pas pire que ce­lui d’une 996, sa concur­rente contem­po­raine, et les nom­breuses ai­guilles (j’adore ça !) com­pensent les plas­tiques bon mar­ché de la console cen­trale. Autre point de dé­tail qui a son im­por­tance, l’ou­ver­ture des portes est élec­trique, c’est tout à fait gad­get donc com­plè­te­ment in­dis­pen­sable !

Bon, as­sez par­lé tri­cot, pas­sons aux choses sé­rieuses, il est temps de faire vrom­bir le 6.2, contact et… Bof… Sur­pre­nant, mais l’au­to ne fait pas un bruit trans­cen­dant, comme pour la M3 les normes an­ti­bruit dras­tiques sont pas­sées par là et on ne par­lait pas en­core à l’époque d’échap­pe­ments à cla­pets ac­tifs. Pas grave, il pa­raît que les pro­duits Bor­la Ex­haust soignent très bien ce­la.

Pre­miers tours de roues et scrountch !! La ba­vette du bou­clier avant frotte dès la sor­tie de la cour, ça pro­met… Pre­mier ra­len­tis­seur, re-scrountch, stres­sant, mais pas au­tant qu’au mo­ment de croi­ser un ca­mion sur une voie étroite… Sur la route, en conduite cou­lée, l’au­to ne gé­nère ni bruit de Nas­car ni ac­cé­lé­ra­tion de drag­ster comme je m’y at­ten­dais. Où sont les 437 ch? Dé­çu. Puis vient le mo­ment où le mo­teur est à tem­pé­ra­ture et où mon co­pi­lote d’un jour me pro­pose d’ac­cé­lé­rer. Puis­qu’il in­siste, au­tant ne pas le contra­rier, ligne droite, 4e, à mi-ré­gime j’écrase la pé­dale de droite et là, dans un vrom­bis­se­ment digne d’un hors-bord, je suis col­lé au siège, en­fin! Les 575 Nm de couple que je pen­sais avoir ou­bliés au ga­rage nous ont en­fin rat­tra­pés. En sor­tie de rond-point en 3e, l’ar­rière lou­voie… mais que fait l’au­to­blo­quant? Toute ten­ta­tive de re­mise en ac­tion éner­gique sur la route froide de­mande que l’on mo­dère ses ar­deurs, d’au­tant plus que sur route bos­se­lée la ba­vette avant conti­nue à se rap­pe­ler à notre bon sou­ve­nir. Dom­mage, mais quel punch ! J’adore ce mo­teur, la sou­plesse d’un at­mo et le couple d’un tur­bo, et pa­raît-il que grâce à sa désac­ti­va­tion d’un banc de cy­lindres, il se per­met même d’être éco­no­mique à l’usage (10 l/100 dixit le fo­rum Cor­vette France): qua­si par­fait!

Bref, ni les pages d’evo ni le temps n’étant ex­ten­sibles, il est temps de ren­trer au ga­rage avec, une fois de plus, un sen­ti­ment mi­ti­gé: si la M3 m’a en­chan­té par son châs­sis mais lais­sé sur ma faim par son manque de couple, c’est le contraire pour la Cor­vette. Son su­per mo­teur est des­ser­vi par un train ar­rière dé­pas­sé par les évé­ne­ments (et pour­tant, je suis ha­bi­tué à un châs­sis brouillon avec mon Z3 M).

Pour ceux qui sou­haitent s’of­frir une chouette au­to aux alen­tours de 30 000 eu­ros (voire moins avec le mo­teur 6.0 de 404 ch), la Cor­vette reste un choix ju­di­cieux face à une M3 ou une 996 qui au­ra le double d’an­nées et de ki­lo­mètres, avec en prime le look et l’image d’une GT et l’exo­tisme que n’au­ront ja­mais les Al­le­mandes, si bonnes soient-elles… À suivre…

J’AI ÉTÉ BER­CÉ PAR K2000 DANS MON EN­FANCE, J’AI DONC TOU­JOURS AP­PRÉ­CIÉ LES AMÉ­RI­CAINES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.