Me­sure an­ti-abus éten­due à la dé­duc­tion de l'épargne re­traite

Feuillet Hebdo de la Revue Fiduciaire - - Fiscal -

Les co­ti­sa­tions et primes ver­sées par chaque membre du foyer fis­cal sur un plan d'épargne re­traite po­pu­laire (PERP) et pro­duits as­si­mi­lés sont dé­duc­tibles du re­ve­nu net glo­bal, dans cer­taines li­mites dé­ter­mi­nées pour cha­cun des membres du foyer fis­cal (CGI art. 163 qua­ter­vi­cies ; voir RF 1083, § 1110).

Un dis­po­si­tif per­met de dis­sua­der les contri­buables de re­por­ter tout ou par­tie du ver­se­ment de 2018 à 2019. Ain­si, pour l'im­po­si­tion des re­ve­nus de 2019, le mon­tant des co­ti­sa­tions ou primes dé­duc­tibles du re­ve­nu net glo­bal est égal à la moyenne des mêmes co­ti­sa­tions ou primes ver­sées en 2018 et en 2019, lorsque le mon­tant ver­sé en 2018 est in­fé­rieur à la fois à ce­lui ver­sé en 2017 et à ce­lui ver­sé en 2019 (loi art. 11, III. 3.c ; loi 2016-1917 du 29 dé­cembre 2016, art. 60, II.K ter nou­veau).

Par exemple, un contri­buable qui ef­fec­tue des ver­se­ments iden­tiques en 2018 et 2019 pour­ra dé­duire la to­ta­li­té des co­ti­sa­tions ver­sées en 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.