Rhu­ma­tismes, goutte et dou­leurs ar­ti­cu­laires ………………. 42

Forme et Sante - - Sommaire -

° VI­NAIGRE DE POMME.

Il sou­lage les dou­leurs, la ri­gi­di­té au ni­veau des ar­ti­cu­la­tions et em­pêche la for­ma­tion de dé­pôts cal­caires. Il est re­com­man­dé de boire chaque soir un verre d’eau, ad­di­tion­né de 2 cuille­rées de vi­naigre de pomme et de miel.

° CONCOMBRE.

La vi­ta­mine C qu’il contient dis­sout les cris­taux d’acide urique, tan­dis que ses sels mi­né­raux sont diu­ré­tiques. Comme

dé­pu­ra­tif en cas de goutte ou de rhu­ma­tismes, boire chaque jour un verre de jus de concombre cen­tri­fu­gé.

° CE­RISE.

Ses fla­vo­noïdes pro­tègent le col­la­gène, ren­forcent les os, éli­minent les oxy­dants qui les af­fai­blissent et luttent contre les pro­ces­sus in­flam­ma­toires. Par ailleurs, c’est un puis­sant diu­ré­tique et dés­in­toxi­quant.

Contre l’ar­thrite et les dou­leurs rhu­ma­tis­males, il est conseillé de man­ger une poi­gnée de ce­rises tous les jours à jeun au pe­tit-dé­jeu­ner. En al­ter­na­tive, 2 verres de jus de ce­rise loin des re­pas.

° OI­GNON.

Grâce au po­tas­sium et aux autres mi­né­raux, c’est un diu­ré­tique ef­fi­cace et un com­bat­tant de choix contre les rhu­ma­tismes. Pour fa­vo­ri­ser la diu­rèse, boire 3 tasses de bouillon d’oi­gnon chaque jour (un oi­gnon en pe­tits dés dans un verre d’eau froide, por­té à ébul­li­tion, cuit pen­dant 5 minutes et fil­tré).

On peut ajou­ter du par­me­san râ­pé et du ro­ma­rin , de l’ori­gan ou de la mar­jo­laine. Pour éli­mi­ner les sur­charges de li­quides, il est conseillé de man­ger chaque jour 4 à 6 oi­gnons crus pen­dant 6 jours.

Pour don­ner une sa­veur plus agréable, on peut mixer l’oi­gnon avec du cé­le­ri et du jus de pomme et boire cette pré­pa­ra­tion le ma­tin à jeun.

° CUR­CU­MA.

Le cur­cu­ma pos­sède une substance qui neu­tra­lise les en­zymes cau­sant des in­flam­ma­tions, comme l’ar­thrite et l’ar­thrite rhu­ma­toïde.

° FRAISE.

Elle contient un es­ter de mé­thyle sa­li­cy­lique, qui est un an­ti-dou­leur voi­sin de l’as­pi­rine.

° GE­NIÈVRE.

Il ba­laie les sco­ries de l’or­ga­nisme et a une ac­tion an­ti-in­flam­ma­toire en cas d’ar­thrite, goutte et dou­leurs rhu­ma­tis­males. On conseille de prendre une ti­sane 2 fois par jour pen­dant 6 se­maines. La re­cette : une cuille­rée de baies écra­sées dans une tasse d’eau bouillante, cou­vrir, lais­ser in­fuses 20 minutes et fil­trer.

° CITRON.

Il contient des oli­go-élé­ments qui dis­solvent les cris­taux d’acide urique et a une ac­tion dé­pu­ra­tive.

° MAÏS.

Sa consom­ma­tion ré­gu­lière contri­bue à éli­mi­ner l’acide urique et les sels.

° POMME.

Les tan­nins et les sels de po­tas­sium qu’elle contient em­pêchent la for­ma­tion d’acide urique, qui s’il est en ex­cès, pro­voque la goutte et des dou­leurs rhu­ma­tis­males. Il est re­com­man­dé de boire chaque jour 4 tasses d’une bois­son obte-

nue en fai­sant bouillir des éplu­chures de 2 pommes bio dans de l’eau froide, de faire cuire 10 minutes et de fil­trer.

° ME­LON.

Il a une ac­tion diu­ré­tique, lé­gè­re­ment laxa­tive et ra­fraî­chis­sante. Contre la goutte, les rhu­ma­tismes et la ré­ten­tion d’urine, il est conseillé de consom­mer des tranches de me­lon le ma­tin à jeun.

° HUILE D’OLIVE EX­TRA VIERGE.

Sa consom­ma­tion ré­gu­lière ré­duit le risque d’ar­thrite rhu­ma­toïde.

° TO­MATE.

Ses sels mi­né­raux com­battent contre l’aci­di­té du sang. Pour ce­lui qui souffre de ma­la­dies rhu­ma­tis­males, il est re­com­man­dé de consom­mer quo­ti­dien­ne­ment des to­mates crues.

° CAS­SIS.

Il sol­li­cite la pro­duc­tion d’hor­mones sem­blables à la cor­ti­sone avec un ef­fet an­ti-in­flam­ma­toire. On re­com­mande la consom­ma­tion de son jus.

° CÉ­LE­RI.

Il com­bat l’ar­thrite rhu­ma­tis­male ac­com­pa­gnée de dé­pres­sion. Boire chaque jour une tasse de jus de cé­le­ri mixé avant des re­pas prin­ci­paux.

° THÉ VERT.

Les po­ly­phé­nols qu’il contient ré­duisent les troubles de l’ar­thrite rhu­ma­tis­male.

° RAI­SIN.

Il est diu­ré­tique, fa­vo­rise l’éli­mi­na­tion de l’acide urique et de la sé­cré­tion bi­liaire. Il est utile de consom­mer un ki­lo de rai­sin 2 jours par se­maine, en sub­sti­tu­tion des autres ali­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.