Le rôle fon­da­men­tal de l’ali­men ta­tion est éga­le­ment re­con­nu.

Forme et Sante - - Sommaire -

La re­cherche d’armes tou­jours plus so­phis­ti­quées pour com­battre le can­cer est jus­qu’à au­jourd’hui l’un des fronts sur les­quels ba­taille la Science. Des thé­ra­pies tra­di­tion­nelles en pas­sant par les nou­veaux trai­te­ments (thé­ra­pie gé­nique en haut des listes), s’ouvrent des ho­ri­zons tou­jours nou­veaux, sou­vent pro­met­teurs. Avec une im­por­tante nou­veau­té, com­pa­ré à il y a en­core quelques an­nées, même la re­cherche Of­fi­cielle, même si c’est à pas pru­dents, est en train de s’ou­vrir au monde du na­tu­rel. C’est un fi­lon par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tant de la re­cherche verte sur la pré­ven­tion. Tous les ex­perts sont d’ac­cord sur la né­ces­si­té de me­ner un style de vie adap­té, à l’abri le plus pos­sible du stress, dé­sor­mais of­fi­ciel­le­ment énu­mé­rer par­mi les fac­teurs res­pon­sables des pa­tho­lo­gies can­cé­reuses. Le rôle fon­da­men­tal de l’ali­men­ta­tion est éga­le­ment re­con­nu. Le fait de consom­mer des ali­ments justes nous pro­tège, choi­sir de mau­vais ali­ments peut vrai­ment nous coû­ter cher. Mais ce­la n’est pas tout! Les scien­ti­fiques étu­dient tou­jours de plus près le rôle pré­ven­tif de cer­tains ali­ments, avec en tête les fruits et lé­gumes. En fait, en y re­gar­dant de plus près, il n’y a qu’une so­lu­tion, il ne peut y avoir qu’une seule conclu­sion : la so­lu­tion du pro­blème nous pou­vons la trou­ver dans la na­ture. En nous ha­bi­tuant à vivre se­lon ses rythmes et en n’en uti­li­sant ses ex­tra­or­di­naires res­sources, nous pour­rons nous mettre à l’abri, en conju­rant le " mal du siècle " que tout le monde craint tant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.