LES VI­TA­MINES QUO­TI­DIENNES

Forme et Sante - - Sommaire -

La dose jour­na­lière de vi­ta­mine C, consi­dé­rée comme un mi­cro-nu­tri­tif et conseillée par les dié­té­ti­ciens, cor­res­pond à 60 mg, gé­né­ra­le­ment at­teints par la com­bi­nai­son de cinq fruits et/ou lé­gumes. La vi­ta­mine C ou acide as­cor­bique est une des plus im­por­tantes parce qu’elle ac­tive la pro­duc­tion des an­ti­corps aug­men­tant ain­si les ré­ac­tions de l’or­ga­nisme, c’est un ex­cellent an­ti-oxy­dant qui entre dans les pro­ces­sus de pro­duc­tion d’éner­gie et dans ceux de syn­thèse du col­la­gène ; elle pro­tège de la pol­lu­tion et fa­vo­rise l’as­si­mi­la­tion du fer, du zinc, du cal­cium et du ma­gné­sium. De nom­breux cher­cheurs qui étu­dient les puis­santes pro­prié­tés an­ti-oxy­dantes de cette vi­ta­mine, sou­tiennent car­ré­ment que l’ap­port quo­ti­dien en vi­ta­mine C de­vrait être su­pé­rieur : entre 100 et 200 mg, et dans une étude pu­bliée ré­cem­ment par le Jour­nal of the Ame­ri­can Me­di­cal As­so­cia­tion, les au­teurs sou­tiennent que “au­tant qu’il est pos­sible, l’ap­port en vi­ta­mine C de­vrait pro­ve­nir des fruits et des lé­gumes”, et les mé­de­cins de­vraient en­cou­ra­ger leurs propres pa­tients à consom­mer des quan­ti­tés adé­quates de fruits et de lé- gumes au moins cinq fois par jour. La vi­ta­mine C est conte­nue en abon­dance dans tous les agrumes, les gro­seilles, les fraises, les to­mates, les poi­vrons, le per­sil, les choux, les bro­co­lis, les vé­gé­taux à feuilles vertes et les pommes de terre.

In­té­gra­teurs ali­men­taires vi­ta­mines et sels mi­né­raux

Di­mi­nuer les graisses et consom­mer da­van­tage de fruits et lé­gumes”: telle est la re­com­man­da­tion de l’Ins­ti­tut Amé­ri­cain pour la re­cherche sur le can­cer. Se­lon les re­cherches le plus ré­centes, ceux qui consomment des ali­ments conte­nant beau­coup de ca­ro­tène al­pha et bê­ta (ca­rottes, courges) en­courent moins de risques de can­cer du pou­mon. Les ré­gimes ali­men­taires à grande te­neur en ca­ro­tène al­pha ont aus­si dé­mon­tré un risque de can­cer de 67 % plus bas pour les non-fu­meurs et de 30 % pour les fu­meurs. Consom­mer des fruits et des lé­gumes, et boire une tasse de thé noir tous les jours (les deux contiennent de grandes quan­ti­tés de fla­vo­noïdes), peut ré­duire de 44 % le risque d’in­farc­tus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.