LE COEUR

Forme et Sante - - News -

Les co­ro­naires sont des vais­seaux qui amènent le sang au muscle car­diaque, le myo­carde.

L’éner­ve­ment, avec ses dé­charges d’adrénaline, pro­voque chaque fois une al­té­ra­tion de la pa­roi des vais­seaux à cause des va­ria­tions de leur dia­mètre. Il suf­fit alors que le sang soit char­gé de graisses pour que la co­ro­naire se bouche peu à peu au ni­veau de la pe­tite lé­sion. Cette souf­france se tra­duit par une dou­leur lo­ca­li­sée dans la poitrine, comme un ser­re­ment. C’est l’in­suf­fi­sance co­ro­na­rienne. Quand la co­ro­naire de­vient com­plè­te­ment obs­truée, une par­tie du coeur ne re­ce­vra plus du sang, elle se né­cro­se­ra. C’est l’infarctus du myo­carde !

QUE FAIRE ?

Pour pré­ve­nir l’infarctus qui vous guette, évi­tez l’éner­ve­ment, les graisses et les bouf­fées de ni­co­tine. Il est né­ces­saire de dé­ve­lop­per la cir­cu­la­tion san­guine au ni­veau du coeur en fai­sant du sport: du vé­lo, de la na­ta­tion, même de longues marches. Ce­la va vous cal­mer en même temps. At­ten­tion, si vous n’êtes pas très en forme, ne com­met­tez pas d’im­pru­dence. Avant de com­men­cer un sport, consul­tez un mé­de­cin pour qu’il fasse votre bi­lan car­diaque. De toutes fa­çons, ne faites ja­mais d’ef­forts sou­te­nus sans échauf­fe­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.