Le poivre :

Forme et Sante - - Abécédaire -

C’est sans doute l’épice la plus consom­mée du monde. Uti­li­sé en pe­tites quan­ti­tés, il aug­mente les sé­cré­tions sa­li­vaires et fa­ci­lite ain­si la pre­mière phase de la di­ges­tion qui a lieu dans la bouche. Ce­pen­dant il est pré­fé­rable de ne l’ab­sor­ber qu’avec pru­dence car il peut être no­cif pour les mu­queuses de l’es­to­mac et celles des in­tes­tins. Les per­sonnes qui ont des pro­blèmes di­ges­tifs doivent donc s’abs­te­nir d’en ab­sor­ber. En re­vanche, il est par­ti­cu­liè­re­ment re­com­man­dé pour les per­sonnes qui souffrent d’hy­per­ten­sion, étant don­né qu’il ex­hausse la sa­veur des ali­ments sans ad­jonc­tion de sel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.