TOU­CHER,

Glamour (France) - - GLAMOURISMES -

SEN­TIR, VOIR… Avec ses che­veux en ba­taille re­te­nus par un « bun » fou­traque, sa mine bron­zée, ses tongs Ha­vaia­nas aux pieds (qui fi­ni­ront dé­chi­que­tées par son chien avant la fin de l’en­tre­tien) et ses grands gestes ponc­tués d’éclats de rire, la tren­te­naire d’ori­gine po­lo­naise pré­cise : « Le point de dé­part, c’est tou­jours une at­ti­rance pour une ma­tière. On ne peut pas faire abs­trac­tion de ça, ce sont quand même des choses que l’on porte sur la peau, donc il y a ce quelque chose en connexion avec les sens qui me plaît. » Tou­cher, sen­tir, voir… c’est sans doute de ce trip­tyque qu’est née l’aven­ture Wan­da Ny­lon, en 2012. La pe­tite his­toire est jo­lie : las­sée d’ar­pen­ter Pa­ris à scoo­ter sous le cra­chin, Jo­han­na Senyk a l’idée de ré­ha­bi­li­ter le vê­te­ment de pluie. Concept de niche qui s’avère payant : ses trenchs en PVC aux doux ac­cents 60’s sur les­quels planent l’ima­ge­rie d’hel­mut New­ton (et dont elle taille­ra les pre­miers pa­trons dans des ri­deaux de douches dé­ni­chés au mar­ché Saint-pierre) font la joie des mo­deuses et ache­teurs du monde en­tier. Elle dé­cro­che­ra une qua­ran­taine de point de vente dès la pre­mière sai­son, et a si­gné, en juillet der­nier, une mi­ni- ligne pour La Re­doute, ins­pi­rée de ses best-sel­lers plas­ti­qués. Un sa­cré point de dé­part pour cette touche-à-tout. « J’ai fait plein de choses avant ! Il faut dire que je ne tiens pas en place », s’amuse-t-elle. Dé­bar­quée de Tours à 18 ans, cette « pro­vin­ciale avec des étoiles plein les yeux », comme elle se dé­crit elle-même, sait pro­vo­quer sa chance : « J’ai tou­jours su que je vou­lais tra­vailler dans la mode, mais je n’avais ni les moyens ni vrai­ment l’en­vie de faire une école. Je n’ai ja­mais été très sco­laire, j’ai be­soin de mettre les mains dans le cam­bouis pour ap­prendre. Un jour, un peu naï­ve­ment, j’ai abor­dé une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.