Faux cool, vrais re­quins éfiez-

Glamour (France) - - Edito -

Me­fiez-vous, ils sont par­tout. Dans nos smart­phones, nos dres­sings, les rayons des su­per­mar­chés, le ca­fé d’à cô­té… Vous en avez for­cé­ment dé­jà croi­sé sans peut-être les avoir dé­mas­qués. Et pour cause : che­mise ha­waïenne sur le dos et Vans aux pieds, ils maî­trisent l’art de la dis­si­mu­la­tion comme per­sonne, et ne nous veulent pas que du bien !

En­tre­pre­neurs en skate et latte à la main,

les faux cool ont en­va­hi le monde, re­dé­fi­nis­sant les règles de la consom­ma­tion. Tu­toie­ment im­po­sé, vo­ca­bu­laire dé­con­trac­té, gra­phisme ri­go­lo, pro­duits in­tui­tifs-ré­gres­sifs- lo­caux-équi­tables-bio… Trop cool ! S’ils ne ca­chaient pas sous le ta­pis des équipes et des four­nis­seurs payés au lance-pierre, des po­si­tions po­li­tiques ul­tra-conser­va­trices ou des condi­tions de pro­duc­tion contes­tables – voire tout ça à la fois – et, évi­dem­ment, l’am­bi­tion ca­chée de s’of­frir une mai­son au Cos­ta Ri­ca ou à Com­por­ta. Mais si les nou­veaux re­quins en cas­quette Su­preme sont en train d’ache­ver le cool, faites confiance aux vrais pour conti­nuer à vivre tran­quille­ment leur dé­con­trac­tion et leur li­ber­té si convoi­tées. Comme les « ca­goles », long­temps mo­quées, au­jourd’hui adu­lées

(voir p.48) à qui la dé­fi­ni­tion La­rousse du cool (dé­ten­du, po­si­tif, agréable, lé­ger) colle si bien à la peau pain d’épice.

Des faux cool qui cu­mulent les « bons » codes à Na­billa Be­nat­tia, l’icône cagole bien dans sa peau do­rée, il n’y a qu’un pas… vers la li­ber­té ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.