An­naan­na

Glamour (France) - - Espirit - An­na Jean est la chan­teuse de Ju­niore. Al­bum Ouh là là dis­po­nible (Co­lum­bia). Fa­ce­book.com/hey­ju­niore

Un en­droit où vous rê­vez d’al­ler ?

Je rêve de fran­chir le cap du cercle po­laire, pour voir le so­leil qui ne se couche ja­mais. Ça doit être ma­gique et un peu per­tur­bant. Il faut y pas­ser quelques jours les yeux grands ou­verts, et puis ren­trer chez soi pour dor­mir !

Une per­sonne cé­lèbre que vous em­mè­ne­riez ?

J’adore Ka­nye West, mais au quo­ti­dien, il doit être in­sup­por­table. Du coup, je choi­si­rais plu­tôt Jac­que­line Rou­me­guère-ebe­rhardt, une eth­no­logue fran­çaise. Pen­dant un voyage en Afrique, elle a fait un stop au Ke­nya et est tom­bée amou­reuse d’un homme mas­saï (un peuple no­made) qui est de­ve­nu son ma­ri. Elle a pas­sé tout le reste de sa vie là-bas.

Un plat qui rime avec far­niente ?

La soc­ca, spé­cia­li­té de Nice, où je suis née. Un genre de crêpe pas vrai­ment light à base de fa­rine de pois chiches frite dans l’huile d’olive. Il faut l’ache­ter Chez Pi­po, près du vieux port, et la man­ger en se pro­me­nant dans la vieille ville.

Un sou­ve­nir mar­quant de voyage ?

La fois où j’ai ac­com­pa­gné ma soeur pour un en­tre­tien d’em­bauche à Los An­geles. On est par­ties en voi­ture du Nou­veau-mexique où on ha­bi­tait à cette époque, on a rou­lé douze heures sans clim, en sou­tif parce qu’il fai­sait trop chaud. Les tra­jets en voi­ture ont tou­jours quelque chose d’hyp­no­ti­sant… Elle n’a pas eu le job au fi­nal, mais le voyage va­lait le coup !

Votre tube de l’été ?

J’ai re­vu le film Beet­le­juice ré­cem­ment, et il y a cette scène pen­dant un dî­ner où tous les convives sont pos­sé­dés par une force étrange, et se mettent à dan­ser et chan­ter Day-o d’har­ry Be­la­fonte. C’est une chan­son en ap­pa­rence très gaie, mais qui pos­sède deux de­grés de lec­ture et ra­conte aus­si l’his­toire d’un es­clave.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.