NEWF ACE TI­MO­THÉE CHA­LA­MET

Glamour (France) - - Glamourismes -

LA LEC­TURE DU SCÉ­NA­RIO de Call Me by Your Name, d’autres ( jeunes) ac­teurs au­raient sans doute pris leurs jambes à leur cou en ap­pe­lant à l’aide leur ma­man (ou leur agent). Ju­gez plu­tôt : à un mo­ment clé du film, l’ado qu’il in­carne dé­noyaute une pêche avant de se mas­tur­ber de­dans, la re­pose, puis se met à pleu­rer quand son amant mord le fruit à pleines dents. S’il y a de grandes chances pour que vous n’écla­tiez pas de rire en voyant cette scène, c’est bien grâce à Ti­mo­thée, stu­pé­fiant de na­tu­rel et d’in­ten­si­té, con­trai­re­ment à son par­te­naire Ar­mie Ham­mer, aus­si mou qu’une que­nelle. Né a New York d’un père fran­çais et d’une mère amé­ri­caine, Tim (oui, ap­pe­lons-le Tim), croi­sé dans In­ters­tel­lar et dans la sé­rie Ho­me­land, est le genre de gar­çon tel­le­ment doué que ce­la en de­vient éner­vant : il joue du pia­no et de la gui­tare brillam­ment, parle an­glais et fran­çais sans ac­cent. Pas éton­nant qu’il soit nom­mé aux Gol­den Globes dans la ca­té­go­rie « meilleur ac­teur de l’an­née ». E. gri­sel Call Me by Your Name,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.