Dream BOY Se­bas­tian STAN Avec

Glamour (France) - - Glamourismes -

son phy­sique par­fait, on le clas­se­rait vo­lon­tiers dans la ca­té­go­rie « tête à claques ». Le genre à jouer Bran­don dans un re­make de Be­ver­ly Hills. Pour­tant, cet ac­teur amé­ri­cain né en Rou­ma­nie vaut mieux que ça. Il suf­fit de voir Moi, To­nya pour le com­prendre. Dans ce film de Craig gil­les­pie, il in­carne le boy­friend violent de To­nya Har­ding, pa­ti­neuse ac­cu­sée d’avoir com­man­di­té le pas­sage à ta­bac de sa prin­ci­pale rivale aux JO 1994 de Lille­ham­mer. Avec son blou­son étri­qué et son teint ma­la­dif, tour à tour hys­té­rique et plain­tif, il ex­hale une mé­dio­cri­té for­mi­dable. Manque de pot, ce sont ses deux par­te­naires du film, Mar­got rob­bie et Al­li­son jan­ney, qui sont en lice pour les Gol­den Globes. Mais Se­bas­tian n’a pas dit son der­nier mot. Dé­jà re­mar­qué dans Seul sur Mars (en col­lègue cos­mo­naute de Matt Da­mon), il vient d’ache­ver le tour­nage du très at­ten­du Des­troyer avec Ni­cole Kid­man.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.