SUI­VEZ LE MOU­VE­MENT

Chaque mois, nous vous pro­po­sons huit af­fir­ma­tions aux­quelles vous ne pou­vez ré­pondre que de deux fa­çons : vrai ou faux. Ce mois-ci, évo­quons des cas liés à la balle en mou­ve­ment dé­pla­cée.

Golf Magazine - - RÈGLES -

1.

Vous éga­rez votre drive en di­rec­tion du fair­way voi­sin et votre balle vient rou­ler vers un autre joueur, alors qu’il était en train de frap­per sa propre balle. Sans le vou­loir, il ex­pé­die votre balle qui était en­core en mou­ve­ment vers une zone où elle se­ra dif­fi­cile à re­trou­ver, alors que la sienne par­coure pé­ni­ble­ment 10 mètres. Heu­reu­se­ment, vous avez tous les deux le droit de re­jouer votre coup. VRAI FAUX

2.

De­puis l’avant-green, vous réa­li­sez une ap­proche qui vient rou­ler en di­rec­tion du dra­peau. À 30 cen­ti­mètres de ce­lui- ci, vous voyez un oi­seau prendre votre balle dans son bec, s’en­vo­ler avec et la lais­ser tom­ber à 4 mètres du dra­peau! Vous de­vez dé­sor­mais jouer ce long putt pour sau­ver votre par. VRAI FAUX

3.

À l’adresse dans un grand bun­ker très pen­tu, vous jouez votre coup, mais votre balle vient ta­per la butte et re­vient en ar­rière. Elle s’ar­rête contre votre pied. Et lorsque vous le­vez la jambe, elle roule dans votre trace de pas ! Vous êtes pé­na­li­sé d’un coup et de­vez jouer la balle là où elle s’était ar­rê­tée contre votre pied. VRAI FAUX

4.

Un joueur dé­cide, à votre in­su, de dé­pla­cer votre sac, car il craint que ce­lui-ci ne vous gêne lors de votre coup. Mais alors que vous jouez, votre balle vient heur­ter votre sac. Vous ne de­vez pas être pé­na­li­sé. VRAI

5. 6.

FAUX

Dans un match-play, votre balle heurte le cha­riot de votre ad­ver­saire, puis le vôtre. Vous avez le droit de re­jouer votre coup. VRAI FAUX

Alors que vos balles sont sur le green, vous in­vi­tez la par­tie qui vous pré­cède à pas­ser. L’un de ces deux joueurs, Étienne, en­voie sa balle sur le green, tan­dis que l’autre en­voie la sienne dans les arbres. Pen­dant qu’ils vont cher­cher la balle éga­rée, vous dé­ci­dez de conti­nuer à put­ter. Mais votre balle vient heur­ter celle d’étienne. Comme Étienne n’est pas dans votre par­tie, vous n’en­cou­rez au­cune pé­na­li­té. VRAI FAUX

7.

En stroke-play, alors que l’un de vos co-com­pé­ti­teurs putte, vous lais­sez tom­ber, par in­ad­ver­tance, la balle que vous aviez dans la main. Celle-ci vient dé­vier sa balle en­core en mou­ve­ment. Votre co-com­pé­ti­teur peut re­jouer son coup sans pé­na­li­té. VRAI FAUX

8.

Après avoir at­ta­qué un green à l’aveugle, vous consta­tez, en ar­ri­vant à vos balles, qu’elles se trouvent toutes les deux à 4 mètres du dra­peau. Vous et votre co-com­pé­ti­teur (en stro­ke­play) pre­nez deux putts cha­cun et pas­sez au trou sui­vant. Après votre par­tie, l’un des joueurs de la par­tie pré­cé­dente vous lance : « C’est dom­mage, vous étiez à 50 cen­ti­mètres du trou avant que l’autre balle vous dé­loge» . Vous et votre co-com­pé­ti­teur de­vez être dis­qua­li­fiés tous les deux. VRAI FAUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.