UN RE­SORT FA­MI­LIAL

Ob­ser­ver un golf en toute dis­cré­tion, puis don­ner la pa­role à son di­rec­teur, tel est le prin­cipe du « golfeur mas­qué ». Ce mois-ci, il s’est ren­du au golf du Do­maine des Ormes, en Bre­tagne.

Golf Magazine - - GOLFEUR MASQUÉ - DE NOTRE EN­VOYÉ SPÉ­CIAL EN ILLE-ET-VI­LAINE - TEXTE ET PHO­TOS CLAUDE GRANVEAUD-VALLAT

Àla fin des an­nées 1970, face à une agriculture mal en point, Yvon­nick de La Ches­nais, un éle­veur bo­vin d’ille-et-vi­laine, a l’idée de di­ver­si­fier ses ac­ti­vi­tés. Son ami An­toine d’or­mes­son lui pro­pose alors de construire un golf sur une par­tie de ses terres. Entre la fo­rêt de chênes et les étangs pois­son­neux, re­liés entre eux par le ruis­seau de Pont Mé­lin, un af­fluent du Biez Jean qui fi­nit sa course en des­sous de Can­cale, le pro­jet voit fi­na­le­ment le jour en 1988. Mais la di­ver­si­fi­ca­tion ne s’est pas li­mi­tée aux 18 trous. Sur ce re­sort à la fran­çaise, entre de belles al­lées ar­bo­rées et quelques clai­rières, on trouve éga­le­ment un cam­ping, un centre équestre, des pis­cines, mais aus­si un parc d’ac­cro­branche et une tren­taine de ca­banes rus­tiques, cons­truites dans les arbres. Qua­rante ans après les pre­miers cro­quis, et au vu de l’af­fluence es­ti­vale, le pa­ri du pro­prié­taire s’avère une réus­site. Sur un ter­rain plat, les dif­fi­cul­tés du tra­cé viennent de la vé­gé­ta­tion. De nom­breuses mises en jeu pa­raissent, en ef­fet, étroites dans la pers­pec­tive des fu­taies. Et même s’ils sont propres, les sous-bois ar­rivent vite si le dri­ving n’est pas bien ré­glé. Autre par­ti­cu­la­ri­té de ce par­cours, chaque trou ré­pond à un nom lié à ce do­maine et à son châ­teau, qui fait face au green du 18 : le Re­tour des évêques au 3, l’al­lée royale, pour la pers­pec­tive vers le châ­teau de­puis le 10, la Roche aux fées au 13, le Mal­heur de So­phie au 15 et la Vigne du Sei­gneur pour ter­mi­ner. Des noms qui en disent long sur l’ima­gi­naire lié au pas­sé fa­mi­lial bre­ton. Même si quelques pars 3 peuvent pa­raître un peu longs, l’en­semble est har­mo­nieux et ac­ces­sible à tous. Jeunes ou plus an­ciens, joueurs ex­pé­ri­men­tés comme no­vices, tous pro­fitent du golf des Ormes de­puis trente ans, avec un en­thou­siasme qui ne se dé­ment pas. À l’image de ce­lui dont fait preuve la fa­mille de La Ches­nais, au sein de la­quelle Ar­naud, le fils, et ses soeurs ont pris la re­lève pa­ren­tale. Quant aux va­can­ciers, les gé­né­ra­tions se suc­cèdent et re­viennent tou­jours avec le même plai­sir. Une fi­dé­li­té à fê­ter le soir en ter­rasse au Cel­lier, à l’oie gour­mande ou Chez Ma­de­leine, les tables du do­maine adap­tées à tous les goûts et à toutes les bourses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.